• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gérard Darmon répond à ses détracteurs après les polémiques : "Ce sont des aigris, des ratés"

·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Gérard Darmon répond à ses détracteurs après les polémiques :
Gérard Darmon répond à ses détracteurs après les polémiques : "Ce sont des aigris, des ratés"

Ces derniers mois n’ont pas été de tout repos pour Gérard Darmon. Entre son échange très tendu avec Edwy Plenel, et les accusations de blackface dont il a fait l'objet, le comédien qui est à l’affiche de la nouvelle saison du jeu d’Amazon Prime, "Lol : Qui rit, sort !", est revenu sur ces polémiques pour Yahoo, apportant une réponse incisive à ses détracteurs.

Gérard Darmon se prête au jeu. Le 1er avril 2022, Amazon Prime a mis en ligne les nouveaux épisodes de la saison 2 du jeu "Lol : Qui rit, sort !". L’acteur a ainsi fait preuve d’inventivité et de talent pour tenter de faire craquer les autres participants. Une bonne tranche de rires pour celui qui, ces derniers temps, a été impliqué dans de vives polémiques. Et c’est toujours fidèle à lui-même qu’il a choisi d’y répondre, sur le même ton.

Vidéo. "Les hommes ont peur des femmes drôles parce qu’on les bouffe. C’est le complexe d’infériorité"

Blackface et clash

En février dernier, alors qu’il est invité sur le plateau de l’émission de France 2, "On est en direct", Gérard Darmon fulmine face à Edwy Plenel, lui aussi invité ce soir-là. Pour lui, le créateur de Mediapart est "un homme qui tremble quand il parle". Et de poursuivre, visiblement très remonté : "La quintessence de ce que vous nous avez dit ce soir, ce n'est pas grand-chose en fait. Parce que vous nous alerter de quoi ? Du discours de Zemmour, de la montée de l'extrême droite, des dangers par rapport à la démocratie, du pouvoir des riches sur les médias... Je suis sûr ici que tout le monde sait ça. Alors il faut le prendre au sérieux, mais je trouve que les méthodes ne sont pas très efficaces. Il y a quelque chose d'un peu tartuffe dans votre discours qui me gêne un peu." C’est dit.

Sauf qu’aussitôt sur Twitter, de nombreux internautes ont fustigé l’attitude de Gérard Darmon, ne comprenant pas tout à fait l’origine de son inimitié pour Edwy Plenel. Certains se sont même alors mis à supposer un rapport entre cet échange tendu et l’amitié qui lie l’acteur de 74 ans au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti. Par ailleurs, les journalistes de Mediapart sont aussi montés au créneau, relayant cette hypothèse. Pas question pour autant de regretter la séquence : Gérard Darmon persiste et signe. "Je suis dans une émission du service public un samedi soir, tout va bien, il n’y a pas d’agressivité, il y a simplement un homme qui dit 'oui' et un autre qui dit 'non'. C’est interdit ça dans mon beau pays, dans le pays des droits de l’Homme, de la liberté d’expression, de la culture, de la littérature, de la musique ? […] On n’a pas le droit un samedi soir de dire à monsieur Edwy Plenel : 'Je ne suis pas d’accord avec vous, je trouve que vos méthodes ne sont pas bonnes' ? C’est hallucinant, on marche sur la tête, là" déclare-t-il quelques jours plus tard dans l’émission "Revu" sur France 5.

Déjà en avril 2021, Gérard Darmon s’était retrouvé au coeur d’une vive controverse après avoir posté une photo de lui sur Instagram, le visage grimé en noir. S’il a expliqué que ce maquillage a été fait pour les besoins d’un tournage dans lequel il incarne le personnage de Shakespeare, Othello, les internautes y ont vu là un nouveau cas de blackface, une caricature stéréotypée de personne noire. Des mois plus tard, Gérard Darmon s’insurge toujours autant.

Vidéo. Gérard Darmon : Son clash avec Edwy Plenel, son amitié avec Dupond-Moretti, il répond !

Gérard Darmon contre-attaque

Interviewé par Yahoo à l’occasion de la saison 2 de "Lol : Qui rit, sort !", aux côtés de Camille Lellouche et Melha Bedia, Gérard Darmon est revenu sur les controverses. S’il a d’abord évoqué son "intervention avec Edwy Plenel", il a aussitôt tenu à réaffirmer ses positions au sujet des accusations de blackface : "Les blackfaces qui me sont tombés dessus parce que j’ai fait le guest dans un épisode de Capitaine Marleau qui passe à la fin du mois, où je suis un acteur qui travaille Othello. Donc je me suis fait la tête d’Othello qui était le Maure de Venise, donc qui est Noir" a-t-il expliqué, avant d’en déplorer les conséquences : "Ça a été une polémique quasi-nationale. Le lendemain, Cyril Hanouna a repris ça, et ça a été terrible."

Pour autant, Gérard Darmon estime qu’il s’agit là de "non-évènements". "Ça n’existe pas, je ne vais pas me contrôler là-dessus. Moi j’ai envie d’être bienveillant, poli, discret, courtois avec les gens. Mais il ne faut pas non plus me casser les couilles. On ne va pas se contrôler continuellement" a-t-il lâché avec la gouaille qu’on lui connait bien.

Aujourd’hui, l’acteur dénonce les travers d’une époque qu’il ne semble plus comprendre. Celle de la toute puissance des réseaux sociaux, où l’avis de chacun et chacune est souvent exprimé de façon insultante : "Ne croyez pas que je passe mon temps à lire. Quand il y a un mot de trop dans une conversation, il y a 150 000 twittos qui disent : ‘Qu’est-ce qu’il a dit ?’ On ne peut rien dire, rien faire. Le cheveu qui dépasse, on ne peut rien." Et de conclure au sujet de ses haters : "C’est d’une bêtise crasse. Ce sont des aigris, des ratés."

À lire aussi :

>> Gérard Darmon, ex-dépressif passé par les drogues : "Ma vie partait en cacahouète"

>> Gérard Darmon revient à la charge contre "Mediapart" et "ses méthodes"

>> Gérard Darmon : Pas franchement enthousiaste pour Tom, son petit-fils qui joue dans Ici tout commence...

À voir également : Gérard Darmon : qui est Tom Darmon, son petit-fils lui aussi acteur ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles