"Les gens devraient avoir honte" : Le cri du cœur de l’ancienne joueuse Jelena Dokic, victime de grossophobie en marge de l’Open d’Australie

Instagram / dokic_jelena

Aujourd'hui consultante à Melbourne pour interviewer les joueurs sur le court à l'Open d'Australie, Jelena Dokic a fait part de sa colère sur les réseaux sociaux après avoir reçu plusieurs commentaires sur sa prise de poids.

C'en est trop pour Jelena Dokic. Joueuse de tennis professionnelle entre 1998 et 2014, l'Australienne d'origine serbe aujourd'hui âgée de 39 ans est désormais consultante. Actuellement présente à Melbourne pour couvrir l'Open d'Australie, Jelena Dokic s'occupe d'interviewer pour Channel 9 les joueurs et les joueuses sur le court après les matchs. Avec son retour devant les caméras, l'ancienne numéro 4 mondiale a constaté une hausse des insultes à son encontre : "Le body shaming et le fat shaming ont été délirants ces dernières 24 heures", a-t-elle déclaré dans un message poignant sur son compte Instagram, tout en précisant que la majorité des critiques "venait du monde entier mais surtout de Serbie" : "Et oui, beaucoup de ces personnes sont des femmes. Tant pis pour « les femmes soutiennent les femmes »."

À lire également

"Ce n’est pas bon" : Éliminé de l’Open d’Australie, Andy Murray pousse un nouveau coup de gueule contre l’organisation

En affichant l'un des commentaires obscènes la visant, Jelena Dokic a ensuite poussé un véritable cri du cœur : "Dégoûtant. Les gens devraient avoir honte. Le commentaire le plus fréquent est « que lu...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - Daria Marx : "Je suis très au courant que je suis grosse. Je n'ai pas besoin que l'on me le mette dans la gueule"