Publicité

Gaza : Israël dit avoir tué "plus de 140" combattants palestiniens dans la zone de l'hôpital Al-Shifa

L'armée israélienne a annoncé jeudi avoir tué "plus de 140 terroristes" depuis le début de son opération dans la zone de l'hôpital gazaoui d'Al-Shifa, lancée lundi.

L'armée israélienne a indiqué ce jeudi 21 mars avoir tué "plus de 140" combattants palestiniens dans le complexe hospitalier Al-Shifa de la ville de Gaza, sur lequel il a lancé une opération lundi avant l'aube.

"Depuis le début de l'opération, plus de 140 terroristes ont été éliminés dans la zone de l'hôpital", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Tsahal précise également que plus de 50 combattants palestiniens avaient été tués au cours de la dernière journée de combats.

Israël accusé d'avoir tué des civils

Les autorités du Hamas l'accusent d'avoir tué "des dizaines de personnes déplacées, de patients et de personnel" médical, sans donner de chiffre précis. "Aucun civil, médecin ou (membre d'une) équipe médicale n'a été blessé", a assuré jeudi le porte-parole de l'armée, le contre-amiral Daniel Hagari.

Selon des témoins, les combats ont provoqué d'importantes destructions. Mariam, une patiente de 42 ans au service de médecine interne qui n'a pas souhaité donner son nom, a indiqué jeudi à l'AFP que des frappes nocturnes avaient visé la partie de l'hôpital où elle se trouve.

"Nous sommes des centaines de femmes, d'enfants et de bébés et nous n'avons ni eau, ni nourriture", a-t-elle dit, ajoutant qu'il leur était impossible de se rendre aux toilettes. L'armée israélienne a assuré avoir fourni de l'eau et de la nourriture.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Je ne voyais pas devant moi et je n'arrivais pas à respirer" : un Gazaoui raconte comment un tir de roquette a détruit son quartier