Publicité

Gaza: les 27 pays de l'UE appellent Israël à ne pas lancer d'opération terrestre à Rafah

Les dirigeants des 27, réunis en sommet à Bruxelles, ont appelé jeudi à une "pause humanitaire immédiate" à Gaza, et exhorté Israël à ne pas lancer d'opération terrestre à Rafah, dans une déclaration commune.

"Le Conseil européen appelle à une pause humanitaire immédiate devant conduire à un cessez-le-feu durable, (appelle) à la libération inconditionnelle de tous les otages et à la fourniture d'aide humanitaire", selon ce texte qui demande aussi à Israël de "ne pas mener d'opération terrestre à Rafah", dans le sud de la Bande de Gaza, où sont réfugiés des centaines de milliers de Gazouis.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu affirme qu'une offensive sur Rafah, adossée à la frontière fermée avec l'Egypte, est nécessaire pour vaincre définitivement le Hamas, en dépit des pressions internationales et de la présence dans cette ville de près d'un million et demi de personnes, selon l'ONU, en majorité déplacées par la guerre.

Une opération majeure d'Israël à Rafah serait "une erreur", a affirmé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, estimant qu'"il y a de meilleurs moyens de gérer la menace du Hamas".

Article original publié sur BFMTV.com