Gérard Lanvin trouve notre époque « déconcertante » et « affligeante »

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Gérard Lanvin sortira son premier album, intitulé « Ici bas », le 21 mai prochain.

L'acteur, qui s'apprête à sortir son premier album, s'épanche dans « Sept à huit » ce dimanche soir sur son malaise face à l'époque actuelle.

À 70 ans, Gérard Lanvin se lance dans la musique. Logique pour quelqu'un qui est né un 21 juin. Il a enregistré son premier album intitulé Ici bas dans le studio de son fils à Paris, dans le quartier de Montmartre. L'opus sortira le 21 mai prochain. L'objectif de l'acteur ? Pousser un énorme coup de gueule contre ce monde qui va mal, contre cette « époque minable où les sans-couilles parlent derrière leurs écrans », confie-t-il dans le portrait de la semaine réalisé par Audrey Crespo-Mara pour l'émission Sept à huit, diffusée sur TF1 dimanche 18 avril.

« Aujourd'hui, on s'aperçoit que rien ne fonctionne. Des hôpitaux en passant par les flics et les pompiers. Il manque de tout. Tous les mecs sont dans des difficultés notoires alors qu'ils ont des exercices à faire pour nous tous, et qui sont essentiels », déclare-t-il face à la journaliste de TF1. Et selon lui, tous ces dysfonctionnements ne sont « pas d'aujourd'hui », mais le coronavirus « a tout révélé ».

« Difficile d'imaginer un monde heureux dans les années à venir »

Outre le Covid-19, Gérard Lanvin est « angoissé » car, selon lui, « la technologie a pourri le monde ». Certains individus dénoncent des choses, accusent sans preuve, sous le couvert de l'anonymat, sur les réseaux sociaux notamment. « L'époque, elle est déconcertante, affligeante? C'est de la dénonciation, c'est de la délation? C'est une époque minable. C'est très difficile d'imaginer un monde heureux dans les années à venir. »

Et l'avenir, Gé [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :