Publicité

France-Angleterre: émus et soulagés après la victoire, les Bleus décryptent leur Tournoi compliqué

Il suffisait de regarder les visages des hommes de Fabien Galthié après le coup de sifflet final ce samedi à Lyon, après le succès des Bleus face à l'Angleterre (33-31), pour lire non pas de la joie, mais un soulagement massif. L'édition 2024 du Tournoi des VI Nations touche à sa fin, et le XV de France boucle la compétition à la deuxième place derrière l'Irlande.

Le "soulagement" du capitaine Aldritt après un Tournoi compliqué

Surtout, la pression retombe après une défaite inaugurale contre l'Irlande (17-38) et un nul contre l'Italie (13-13), deux matchs qui ont pesé lourd sur les épaules des coéquipiers de Greg Alldritt ces dernières semaines. "On est soulagés parce que si on avait perdu ce soir, avec toutes nos occasions manquées, on aurait eu beaucoup de regrets", a d'abord rapporté le capitaine des Bleus au micro de France 2 avant d'analyser le Tournoi dans sa globalité: "On aurait aimé que tout roule et qu'on gagne ce Tournoi mais malheureusement ce n'est pas le cas. Il faut avoir les épaules larges et se battre jusqu'au bout, ça fait partie du sport de haut niveau, il faut s'adapter."

"Même si tout n'est pas parfait, on a retrouvé l'envie", plaide Ramos

Au bord des larmes, le héros du soir Thomas Ramos, auteur de la pénalité de la victoire, lâchait lui aussi du lest: "Il y a un peu d'émotion car ça n'a pas été un tournoi facile et de gagner comme ça, dans le dernier match, ça récompense l'équipe. Il a fallu s'accrocher car, tout le monde le sait, on revenait d'une énorme déception. Et d'entrée on a pris un coup derrière la tête face à l'Irlande, chez nous à Marseille (...) Quand tu n'es pas bon c'est normal d'être critiqué mais je crois qu'on a su réagir dans les moments importants. Même si tout n'est pas parfait, on a retrouvé l'envie que l'on n'avait peut-être pas au début du tournoi donc c'est très bon."

"Basculer vers un nouveau cycle" pour Fickou

Les deux hommes partageaient l'idée selon laquelle le XV de France doit s'appuyer sur ce succès pour construire la suite, et ont été rejoints par Gaël Fickou: "On va continuer à progresser, à monter en puissance. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs qui ont intégré l'équipe. Il y avait une transition à faire aussi avec le nouveau staff, et je pense qu'on conclut tout ça de la meilleure des manières, avec la victoire. On bascule vers un nouveau cycle, c'est parti."

Article original publié sur RMC Sport