Les Français battent leur record de dons aux associations

Par LePoint.fr
·1 min de lecture

Les dons des Français n'ont jamais été aussi élevés au cours des six premiers mois de l'année, d'après une enquête relayée par « Le Parisien ».

Une économie en berne et un moral qui ne se porte guère mieux. Mais les Français, confrontés à une épidémie sans précédent, mettent la main à la poche pour les associations, révèle le Baromètre de la générosité, mené par France Générosités auprès de 44 associations et fondations membres, et relayé par Le Parisien.

Le journal explique que les dons effectués à ces entités ont augmenté de 22 % au premier semestre de 2020 par rapport à celui de 2019. Jamais le volume des dons n'avait été aussi important au cours des six premiers mois de l'année. Parmi les 44 associations et fondations membres de France Générosités, certaines œuvrent dans le domaine de la recherche (l'Institut Curie, l'Institut Pasteur), quand d'autres portent secours aux plus pauvres (la fondation Abbé-Pierre) ou aux animaux (le WWF, la SPA).

Le sport et la culture attirent moins les donateurs

Les dons ponctuels ont par ailleurs connu une hausse plus notable encore : + 40 % sur les six premiers mois de l'année, contre + 5 % pour ceux effectués en prélèvement automatique. Pour les dons en ligne, confinement oblige, la différence avec le premier semestre 2019 est même spectaculaire : + 230 %. « Ce ne sont pas que les riches qui ont contribué à cet élan formidable », précisé également Pierre Siquier, président de France Générosités. Les dons de moins de 150 euros, qui connaissent une hausse de 30 %, représentent ainsi 45 % de l'ensemble des dons effectués au premier semestre.

Lire aussi Octobre rose

[...] Lire la suite