La fréquentation des salles de cinéma repart à la hausse

La fréquentation des salles de cinéma repart à la hausse
Une salle de cinéma à Paris en juin 2020 - Thomas Coex AFP
Une salle de cinéma à Paris en juin 2020 - Thomas Coex AFP

Après un mois de septembre historiquement bas, les salles de cinéma retrouvent des couleurs en octobre. Comme le note Les Echos, la fréquentation repart à la hausse en octobre grâce à des films comme Black Panther: Wakanda Forever (1,6 million d'entrées), Black Adam (1,9 million), Novembre (2,2 millions) ou Simone (1,6 million).

"On va dépasser les 4 millions d'entrées en France sur cette semaine et atteindre un niveau supérieur à la même semaine en 2019, une année record", indique Marc-Olivier Sebbag, le délégué général de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF). Selon lui, cette tendance est partie pour durer:

"Sur les quatre dernières semaines, on retrouve des niveaux habituels, entre 3 et 4 millions d'entrées hebdomadaires", complète-t-il.

Le cinéma d'art et essai s'en sort

Si les blockbusters américains fonctionnent toujours aussi bien, le cinéma français a repris un peu du poil de la bête avec Le Nouveau Jouet (823.531 entrées), Jack Mimoun (645.441 entrées) ou Plancha (491.045 entrées). Le cinéma d'art et essai s'en sort également, avec le succès de L'Innocent de Louis Garrel (645.964 entrées).

Un mois et demi après sa sortie, Sans Filtre, qui a reçu la Palme d'or à Cannes en mai dernier, a attiré plus de 534.757 spectateurs. Sans compter les excellents scores d'Emmanuel Mouret (316.406 entrées pour Chronique d'une liaison passagère) et Rebecca Zlotowski (378.080 entrées pour Les Enfants des autres).

L'embellie va se poursuivre en novembre et décembre, avec notamment les sorties du Chat Potté 2 et d'Avatar: La Voie de l'eau. Et 2023 devrait bien débuter, avec des propositions comme Astérix et Obélix: L'Empire du Milieu et Les Trois Mousquetaires. "2023 sera la première année qui ressemblera à celles d'avant la crise du Covid", s'enthousiasme Marc-Olivier Sebbag.

Article original publié sur BFMTV.com