Allemagne: L'alerte d'Essen en lien avec le groupe Etat islamique

1 / 3

LA POLICE ALLEMANDE A EMPÊCHÉ UN ATTENTAT À ESSEN

La police allemande a vraisemblablement empêché un attentat samedi dans un centre commercial d'Essen, dans la Ruhr, a déclaré dimanche le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière. /Photo prise le 11 mars 2017/REUTERS/Thilo Schmuelgen

BERLIN (Reuters) - La police allemande a vraisemblablement empêché un attentat samedi dans un centre commercial d'Essen, dans la Ruhr, a déclaré dimanche le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière.

"Cela a été stoppé", a-t-il dit sur l'antenne de la chaîne publique ARD, ajoutant qu'un lien avait été établi avec un djihadiste allemand ayant prêté allégeance au groupe Etat islamique et vivant en Syrie.

"Des indices montrent que des ordres ont été donnés par quelqu'un qui s'est rendu (en Syrie). Cela montre à quel point les liens sont étroits. Il est donc important que les forces de sécurité régionales et fédérales aient été vigilantes."

L'Allemagne est en état d'alerte renforcée depuis l'attaque au camion bélier contre un marché de Noël de Berlin qui a fait 12 morts le 19 décembre. L'attentat a été revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI).

Outre l'affaire d'Essen, la police allemande a annoncé dimanche qu'un suspect était entendu dans le cadre d'une opération menée dans la nuit à Offenbourg, dans le sud-ouest du pays, à la suite d'informations faisant état d'un possible attentat.

Les enquêteurs estiment qu'une boîte de nuit était peut-être la cible de ce projet.

Un deuxième homme arrêté au cours de la même opération a été relâché. Aucune arme n'a été découverte au cours de perquisitions effectuées dans la nuit de samedi à dimanche.

Offenbourg, dans le Bade-Würtemberg, est proche de la frontière française, à la hauteur de Strasbourg. La police française a été associée à l'intervention, ont précisé les autorités allemandes.

(Madeline Chambers et Sabine Siebold avec Reuters TV; Pierre Sérisier et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages