Des figurants recherchés à Stains pour le nouveau film de Jamel Debbouze

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La société de production Eskwad tourne en région parisienne le remake d'une comédie de Pierre Richard et recherche des figurants pour une scène tournée début septembre.

Jamel Debbouze et Daniel Auteuil viennent de débuter en région parisienne le tournage de leur prochaine comédie, Le Nouveau Jouet. Comme l'a repéré le site Actu Seine-St-Denis, la société de production Eskwad (Les Tuche) est à la recherche de 80 figurants pour ce film annoncé comme un remake du Jouet (1976) avec Pierre Richard.

La production souhaite "en priorité" des habitants de Stains, précise la ville sur sa page Facebook. "Elle recherche 80 figurants à partir de 16 ans, de toutes origines et de tous âges, pour incarner des clients et des marchands sur le marché de la ville", précise encore l'annonce.

"La journée de tournage sera rémunérée 105 euros", peut-on lire encore sur la page Facebook de la ville de Stains. Les personnes intéressées ont jusqu'au vendredi 3 septembre pour postuler à l'adresse suivante: lejouetcasting@gmail.com. Le tournage de la séquence aura lieu le mardi 7 septembre.

Le Nouveau jouet sera réalisé par James Huth, (Brice de Nice). Ce film s'inspire du Jouet, premier film de Francis Veber. Pierre Richard y joue un journaliste contraint de se soumettre aux caprices du fils de son patron. Se liant d'amitié avec l'enfant, il décide de prendre sa revanche... Cette satire sur le pouvoir de l'argent et la puissance des patrons de presse est le film préféré de Pierre Richard.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles