Publicité

Festival d'Angoulême 2024: le prix de la BD de l'année attribué à "Monica" de Daniel Clowes

Monica, roman graphique publié en octobre aux éditions Delcourt, est le récit de la vie d'une Américaine ordinaire, à travers une multitude de récits très divers.

L'Américain Daniel Clowes a remporté samedi le Fauve d'or du meilleur album de l'année avec Monica, a annoncé le jury du Festival de la bande dessinée d'Angoulême.

Monica, roman graphique publié en octobre aux éditions Delcourt, est le récit de la vie d'une Américaine ordinaire, à travers une multitude de récits très divers.

Ce livre très apprécié par la critique, entre autres, avait valu à Daniel Clowes, 62 ans, de recevoir assez de votes de ses pairs auteurs pour arriver cette année en finale du Grand Prix de la Ville d'Angoulême. Mais l'Américain a été devancé par la lauréate Posy Simmonds, sacrée mercredi soir.

Atteint du Covid

Le vainqueur de ce Fauve d'or, qui vit à Oakland en Californie, n'a pas pu faire le déplacement jusqu'à Angoulême.

Posy Simmonds avait elle aussi été empêchée de venir depuis Londres trois jours auparavant, par une rage de dents.

Reconnaissance de la BD américaine

La BD américaine cherche une reconnaissance plus forte au sein d'un Festival d'Angoulême qui est le bastion de la traditionnelle bande dessinée franco-belge, puis qui s'est largement ouvert au manga japonais.

L'éditeur François Hercouët, de la maison Urban Comics, a profité de sa montée sur la scène du Théâtre d'Angoulême, à l'occasion d'un autre prix, pour plaider en faveur de la nomination d'un troisième directeur artistique du Festival, spécialiste du comic.

Le Festival d'Angoulême ferme ses portes dimanche soir, au terme d'une édition qui a attiré un public de nouveau très nombreux.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Printemps des poètes: Rachida Dati déplore le "sectarisme"