Publicité

« La Femme à la montre », tableau de Pablo Picasso, a été vendu aux enchères pour 130 millions d’euros

« La Femme à la montre », un tableau de Pablo Picasso  a été vendu aux enchères pour 130 millions d’euros le mercredi 8 novembre à New York.
Future Publishing / Future Publishing via Getty Imag « La Femme à la montre », un tableau de Pablo Picasso a été vendu aux enchères pour 130 millions d’euros le mercredi 8 novembre à New York.

VENTE AUX ENCHÈRES - Un seul Picasso s’est déjà vendu plus cher. Lors d’une soirée organisée par la maison Sotheby’s, la peinture de Pablo Picasso intitulée la Femme à la montre a été vendue aux enchères ce mercredi 8 novembre à New York. Le tableau du peintre espagnol avait été estimé à 120 millions de dollars, mais les enchères ont rapidement grimpé pour atteindre un prix final de 139,3 millions de dollars, soit près de 130 millions d’euros.

Cette vente est la deuxième plus importante pour un Picasso, derrière Les Femmes d’Alger (version O), œuvre vendue environ 180 millions de dollars en 2015.

La Femme à la montre appartenait à la richissime New-Yorkaise Emily Fisher Landau, décédée cette année à 102 ans. Cette passionnée d’art possédait une collection impressionnante d’œuvres de Willem de Kooning, Mark Rothko et Andy Warhol qui sont proposées aux enchères par Sotheby’s ces 8 et 9 novembre.

Pablo Picasso aime peindre ses muses

Lors de la soirée organisée par Sotheby’s, plusieurs tableaux ont été exposés comme Flags du peintre américain de l’expressionnisme Jasper Johns ou encore Securing the Last Letter (Boss) du photographe américain Ed Rusch. Mais c’est véritablement l’œuvre de Pablo Picasso qui a attiré la foule, sa Femme à la montre représentant plus d’un tiers du montant des ventes.

Le tableau, datant de 1932, est une représentation captivante de l’une de ses compagnes, la peintre française Marie-Thérèse Walter. Elle fut la « muse dorée » du maître espagnol, son égérie rencontrée en 1927 à Paris alors qu’il était marié à la danseuse de ballets russo-ukrainienne Olga Khokhlova. Brooke Lampley, la vice-présidente de Sotheby’s, a fait de cette peinture à « la Mona Lisa de Picasso ».

Il avait peint cette même Marie-Therèse Walter en Femme endormie (1934) qui sera mise aux enchères ce jeudi par Christie’s. Montant espéré des enchères : 25 à 35 millions de dollars.

À voir également sur Le HuffPost :

Ce combattant a voulu continuer à se battre malgré son nez fracturé

Le Louvre veut acheter le « Panier de fraises » de Chardin, et il a besoin de vous pour ça