“Il faut rentabiliser chaque seconde. Tout peut s’arrêter d’un coup” : Bernard Werber raconte comment il a failli mourir à 14 ans (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le succès de Bernard Werber n’est plus à prouver. Auteur de la célèbre trilogie des “Fourmis”, des “Thanatonautes, “La boîte de Pandore”” ou encore de “La prophétie des abeilles”, celui qui a été traduit en 35 langues, a bien failli ne pas arriver à l’âge adulte.

Invité sur le plateau d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous sur France 5, le romancier raconte une anecdote qui lui est arrivée alors qu’il n’était âgé que de 14 ans : “On faisait le tour de la Corse à vélo, on était un groupe de 8. On s’était arrêtés près d’une paillote. Je me suis dirigée vers la salle de bain pour remplir nos gourdes. Il y avait du sang partout mais j’ai quand même rempli les bouteilles. Je ressors, et là surgit un type avec du sang partout sur le visage. Et il y a un enfant qui a surgi et qui a dit ‘tire pas papa c’est pas lui’”;

Bernard Werber continue son histoire, digne d’un roman : “J’ai rejoint le groupe et j’ai dis les gars y’a un type avec un revolver qui a l’air un peu bizarre, on ferait mieux de partir”.

À lire également

"Tout le monde savait dans le milieu" : l'omerta autour de Patrick Poivre d'Arvor révolte la journaliste Clémence de Blasi

Il ajoute : “Le problème quand il m’arrive ce genr... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles