Faustine Bollaert en mode sorcière : frisson et magie en famille, ses enfants en plein rêve

Faustine Bollaert passe une grande partie de son année à écouter les autres, leur apporter du soutien et les épauler dans les moments difficiles pour les besoins de son émission Ça commence aujourd'hui. En récupérant les rênes de ce programme de l'après-midi de France 2, l'animatrice de 43 ans a admis que prendre du recul sur certaines situations n'était pas simple tous les jours. Qui plus est quand certaines des personnes venues sur le plateau disparaissent.

Son équilibre et son mental d'acier, Faustine Bollaert le puise auprès de sa famille : son mari Maxime Chattam, leurs deux enfants Abbie, 9 ans et Peter, 7 ans et son grand-frère Charles. Pour recharger les batteries encore plus que d'habitude, toute la troupe s'est fait plaisir en s'offrant un voyage en Californie où la star de France 2 a vendu du rêve à ses têtes blondes comme elle l'a prouvé sur son compte Instagram. En effet, le clan Bollaert-Chattam a pris la direction du monde magique de Harry Potter, situé dans les studios d'Universal à Los Angeles.

Sur le dernier post de Faustine Bollaert, on découvre Abbie et Peter, de dos, le doigt pointé vers le château de Poudlard, mythique école des sorciers : "Redécouvrir le monde à travers leurs yeux", écrit-elle en légende du cliché. Dans sa story Instagram (voir diaporama), la présentatrice a également posé tout sourire avec son frère Charles, dont la compagne n'est autre qu'une star de téléréalité. Elle a aussi...

Lire la suite


À lire aussi

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy en mode famille recomposée, vacances de rêve avec tous les enfants !
Diam's maman de trois enfants : elle évoque sa famille de "rêve" et son quotidien bien rempli
"Une affaire de famille" : Madonna se dévoile entourée de ses enfants en plein travail

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles