Faustine Bollaert et son charmant frère Charles : le duo hurle de panique en Amérique !

Le sourire aux lèvres en toutes circonstances... ou presque ! Le lundi 25 juillet 2022, Faustine Bollaert s'est offert un joli moment en famille en amenant ses deux enfants, Abbie et Peter - 9 et 7 ans - à la fête foraine. La présentatrice s'est ainsi rendue à l'OC Fair & Event Center de Costa Mesa, en Californie, sans Maxime Chattam, le père de sa fille et de son fils... mais avec son très charmant frère Charles. Et on peut dire que le quatuor a partagé des sensations fortes.

Tous les étés, Faustine Bollaert envoie du rêve à ses abonnés, sur les réseaux sociaux. Elle qui part sans cesse en vadrouille avec Charles n'hésite pas à partager quelques souvenirs en sa compagnie sur Instagram. Et pour cause : doté d'un charme fou, le jeune homme en fait craquer plus d'une. Hélas, Monsieur n'est plus un coeur à prendre. Il est en couple avec Clémence Applaincourt, une ancienne candidate de téléréalité aperçue dans Friends Trip, La villa des coeurs brisés ou encore Les princes de l'amour.

Il faut croire que Clémence est parvenue à trouver sa place auprès des proches de Charles, puisqu'elle était présente, le 25 juillet 2022, en Californie, avec Faustine Bollaert, Abbie et Peter. "Une belle journée en famille, écrit-elle. Au programme c'était fête foraine. Et un show Monster truck. C'était trop sympa !" De son côté, l'animatrice a dévoilé des images un peu moins flatteuses que celles de Clémence Applaincourt. Sur Instagram, la...

Lire la suite


À lire aussi

Brigitte Macron et Letizia d'Espagne, duo de charme pour un dîner très attendu
Denitsa Ikonomova en larmes dans la Chanson Secrète, dans les bras de son charmant frère Pavel
Antoine Dupont : Ce grand projet réalisé avec son charmant et discret frère Clément

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles