Publicité

F1: qui est Oliver Bearman, qui va devenir le plus jeune pilote Ferrari de l'histoire en remplaçant Carlos Sainz

18 ans, c'est l'âge d'Oliver Bearman, qui devient le plus jeune pilote Ferrari de l'histoire en Formule 1. Habituellement en Formule 2 au volant de sa Prema, "Ollie" Bearman va connaître son baptême du feu en F1 au volant de la Scuderia, en remplacement de Carlos Sainz, forfait en raison d'une appendicite.

Un palmarès déjà bien fourni pour Bearman

Le pilote britannique a débuté le karting à l'âge de 8 ans, sur des courses amateur. Après avoir fait ses premières armes à l'échelon national, Oliver Bearman décroche sur le circuit du Mans les titres de Champion d'Europe et Champion du monde de karting en 2019.

En 2020, le jeune anglais disputent les championnats de Formule 4 en Allemagne et en Italie sous les couleurs du team US Racing. En 2021, il change d'écurie et rejoint l'équipe Van Amersfoort Racing avec qui il remporte en Allemagne et en Italie les championnats de F4, comptant 17 victoires sur la saison, tout ça à 16 ans.

Ses performances attirent l'oeil de la Ferrari Driver Academy dont il rejoint les rangs en 2022, année où il s'attaque au championnat de Formule 3. Sous les couleurs de Prema, il signe huit podiums (dont une victoire) et boucle le championnat à la troisième place.

Bearman ne cesse de performer et découvre la Formule 2 en 2023, toujours au sein de l'écurie Prema. Il boucle sa première saison dans l'antichambre de la Formule 1 à la sixième place du championnat avec un total de 4 victoires (1 course sprint, 3 courses principales).

Le Britannique fait parti des favoris pour décrocher le titre en F2 cette saison, il avait été nommé pilote réserviste de Ferrari pour 2024 en compagnie d'Antonio Giovinazzi et Robert Shwartzman.

Premier pilote britannique chez Ferrari depuis 1990

En participant au Grand Prix d'Arabie saoudite, à Jeddah, le Britannique succède à Ricardo Rodriguez de la Vega (premier GP à 19 ans en 1961) en tant que plus jeune pilote de l'histoire de la Scuderia.

Ce premier Grand Prix va également faire d'Oliver Bearman le plus jeune pilote britannique de l'histoire de la Formule 1. Ferrari n'attendra pas l'arrivée de Lewis Hamilton en 2025 pour retrouver un Anglais à son volant, le dernier en date étant Nigel Mansell pilote Scuderia de 1989 à 1990.

12e pilote anglais dans l'histoire de Ferrari, "Ollie" Bearman va donc manquer la course de F2 ce week-end. Après un week-end compliqué à Bahreïn la semaine passée au volant de sa Prema (16e sur la course sprint, 15e sur la course principale), le Britannique avait signé la pole position ce jeudi, à Jeddah. Le pilote indien Kush Maini va donc profiter de la "promotion" de Bearman pour partir en pôle lors de la course principale de Formule 2.

Le Britannique arborera le numéro 38 sur sa Ferrari, il sera scruté de prêt pour son baptême du feu en F1.

Article original publié sur RMC Sport