Extreme E devient Extreme H et passe à l’hydrogène (+ vidéo)

Depuis plusieurs années, le championnat d’Extreme E utilise des buggy 100% électrique. Des pilotes de renommée mondiale se sont investi dans ce projet, soit via des écuries, soit en tant que pilote. Après ces quelques années, une révolution s’annonce. L’Extreme E va devenir l’Extreme H… H, pour hydrogène !

De l’électrique à l’hydrogène

L’Extreme E, la série de courses tout-terrain avec des buggys sauvages et entièrement électriques, n'existe plus. Elle sera remplacée par l’Extreme H, qui deviendra la première série de courses à hydrogène au monde.
Le nouveau buggy utilisé s'appelle Pioneer 25 et partage de nombreux points communs avec l'Odyssey 21, l’ancien châssis qui servait de base à l’Extreme E. Le véhicule de course tout-terrain à hydrogène a été conçu et fabriqué par Spark Racing Technology.
Cette société a utilisé une pile à combustible à hydrogène de Symbio. Il fait fonctionner une pile à combustible à hydrogène de 75 kW qui alimente une batterie de Fortescue ZERO. Les moteurs électriques offrent une puissance combinée de 550 chevaux.
Même si le Pioneer 25 pèse 2.200 kg, il peut atteindre 100 km/h en seulement 4,5 secondes. Autrement dit, les performances en Extreme H promettent d’être intéressantes. Les équipes participantes recevront un ensemble commun de pièces standardisées. Toutefois, elles pourront également concevoir leur propre carrosserie avant et arrière.
Peut-être de quoi les faire ressembler davantage à des modèles routiers. Par exemple si Lire la suite sur Sport Auto