Publicité

Eurovision : Israël va modifier sa chanson pour garantir sa participation

Israël va proposer une troisième version de sa chanson pour l'Eurovision, afin d'en gommer les aspects qui pourraient être perçus comme politiques.

Israël va modifier les paroles de la chanson avec laquelle il entend concourir à l'Eurovision pour gommer tout ce qui pourrait être perçu comme politique et garantir ainsi sa participation, a indiqué dimanche la société israélienne de radiodiffusion (KAN).

Après avoir initialement menacé de se retirer si sa chanson n'était pas acceptée en l'état, le groupe public a dit dans un communiqué s'être finalement rallié à l'avis du président israélien Isaac Herzog qui a "suggéré de faire les ajustements nécessaires".

"KAN a contacté les paroliers des deux chansons sélectionnées, 'October Rain', qui a été choisie en premier, et 'Dance Forever', qui est arrivée deuxième, et leur a demandé de réadapter les textes, tout en préservant leur liberté artistique", a poursuivi la société.

Pas de place au doute

October Rain (Pluie d'octobre) ne mentionne pas explicitement l'attaque sanglante menée par le Hamas le 7 octobre dans le sud d'Israël. Mais selon des médias et des observateurs israéliens, ses paroles ne laissent pas de place au doute.

"Dansant dans l'orage/Nous n'avons rien à cacher/Ramène moi à la maison/Et laisse le monde derrière/Et je te promets que ça n'arrivera plus jamais/Je suis toujours mouillée par cette pluie d'octobre/Pluie d'octobre", dit un couplet de cette chanson.

Une fois qu'elle aura reçu les textes modifiés, la société publique de radiodiffusion "choisira la chanson qui sera envoyée" aux organisateurs "afin qu'ils approuvent la participation d'Israël au concours", a ajouté KAN.

Le groupe public révélera le 10 mars la chanson choisie. La chanteuse israélo-russe de 20 ans, Eden Golan, doit représenter Israël à ce concours qui aura lieu cette année en mai à Malmö, en Suède.

Appels à l'exclusion

Plusieurs pays ont appelé à bannir Israël de l'Eurovision pour protester contre le lourd bilan de la guerre à Gaza, déclenchée le 7 octobre après l'attaque du Hamas qui a entraîné la mort d'au moins 1.160 personnes, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes.

Les opérations militaires israéliennes menées en représailles dans le territoire palestinien ont fait plus de 30.400 morts, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Israël a été en 1973 le premier pays non-européen à être autorisé à participer au concours de l'Eurovision, et l'a gagné quatre fois, notamment avec la chanteuse trans Dana International en 1998.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Eurovision 2024 : Israël menace de se retirer si on lui demande de changer sa chanson