Publicité

Euro 2024: l'Autriche, premier adversaire des Bleus, écarte trois joueurs pour chants homophobes

Un dérapage incontrôlé qui coûte cher. Le 25 février dernier, le Rapid a étrillé l'Austria dans le derby de Vienne. Un peu trop enjoués après ce succès, les joueurs du Rapid Guido Burgstaller (34 ans, 26 sélections), Marco Grüll (25 ans, 4 sélections) et Niklas Hedl (22 ans, 1 sélection) ont célébré avec leurs supporters et ont entonné des chants homophobes et offensants à l'encontre du rival.

La sanction est immédiate et a été prononcée par le sélectionneur national mercredi. En conférence de presse, Ralf Rangnick a annoncé la liste des joueurs convoqués pour les deux rencontres amicales contre la Slovaquie (23 mars) et la Turquie (26 mars).

Parmi les absents notables, les trois joueurs du Rapid Vienne. Rangnick s'est expliqué dans la foulée.

Pas privés d'Euro

"C'est quelque chose que je ne tolérerai pas dans une équipe où je suis entraîneur - que ce soit en club ou ici avec l'équipe nationale".

Le sélectionneur a précisé que les trois joueurs ne sont pas exclus de l'Euro (14 juin- 14 juillet) pour autant, mais qu'au-delà de leurs excuses, leurs attitudes seront particulièrement scrutées pour savoir s'ils peuvent revenir dans le groupe.

L'Autriche fait partie de la poule D et retrouvera la France pour son premier match de l'Euro, le 17 juillet prochain.

Article original publié sur RMC Sport