États-Unis : une surveillante de prison soupçonnée d'avoir eu des rapports sexuels avec un détenu

Les faits se seraient produits dans le bureau de la surveillante, à plus d'une vingtaine de reprises. (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Au cours de l'enquête, la police a découvert un certain nombre de preuves dans le téléphone portable qu'elle avait illégalement donné au prisonnier.

Une faute professionnelle répétée qui lui a valu de se retrouver de l'autre côté des barreaux. Dans l'Etat du Wisconsin (Etats-Unis), une surveillante de prison âgée de 37 ans a été arrêtée par la police pour avoir eu un certain nombre de rapports intimes avec un détenu qui était sous sa garde.

Selon RMC Crime, qui se base sur un rapport de police publié sur Facebook, la jeune femme, qui travaillait dans un pénitencier situé dans la ville de Racine, avait pris l'habitude, depuis le mois d'avril dernier, de recevoir le prisonnier dans son bureau plusieurs fois par semaines. Ce dernier a ainsi déclaré à la police avoir eu "entre 20 et 40 rapports sexuels" avec l'accusée.

Incarcérée dans la prison où elle travaillait

La surveillante est également accusée d'avoir fourni en toute illégalité un téléphone au détenu. Après avoir saisi l'appareil en question, les enquêteurs ont découvert qu'il contenait plusieurs messages et photos corroborant les allégations du prisonnier.

Après avoir tenté de nier les faits, la surveillante aurait "changé de comportement" au moment d'être confrontée aux preuves recueillies par la police et aurait "cessé de répondre aux questions". Poursuivie pour trois chefs d'accusation ("agression sexuelle par le personnel correctionnel", "mauvaise conduite dans l'exercice de la fonction publique" et "remise d'articles illégaux à un détenu"), elle a été incarcérée dans la prison où elle travaillait et devrait être jugée prochainement.

VIDÉO - Kohlantess à Fresnes : la classe politique réagit