Publicité

Espagne: l’ancien capitaine du RC Celta accusé d’agression sexuelle sur une mascotte

Hugo Mallo va devoir s’expliquer devant la justice. Ancien capitaine du Celta de Vigo, où il a été formé et passé l’intégralité de sa carrière professionnelle avant de rejoindre l’Internacional (D1 brésilienne) l’été dernier, l’arrière droit espagnol est accusé d’agression sexuelle sur une mascotte.

Comme rapporté par As, le joueur de 32 ans a passé sa main sous le costume d’une jeune femme déguisée en perruche avant un match de Liga entre le RC Celta et l’Espanyol Bercelone, en avril 2019.

"Quand Hugo Mallo a atteint les animaux, il a donné la main à la perruche comme on le fait habituellement, mais lorsqu'il a atteint Mme Ana (le prénom a été modifié, NDLR), qui à ce moment-là jouait le rôle de la perruche, il a mis ses mains sous le costume et a touché ses seins", indique la plainte, déposée au lendemain des faits présumés et consulté par As. "Selon le témoin, il lui a attrapé les seins avec ses mains et a commencé à faire des mouvements", précise encore cette plainte.

Le joueur nie les faits

Le droit espagnol prévoit des peines allant d’un à trois ans de prison pour ce type de faits. Hugo Mallo est convoqué par le tribunal pénal de Barcelone le 11 juillet prochain.

Le footballeur, déjà convoqué en juillet 2019 devant le tribunal de première instance, nie les faits. Il assure avoir salué "normalement" aussi bien les footballeurs que les personnes déguisées en animal (dont il ne connaissait - selon lui - pas le sexe) et qu'il se concentrait sur un match où le Celta de Vigo jouait sa relégation, sans remarquer si la perruche s'était retirée au moment de son salut. Il ajoute que les images fournies par les diffuseurs ne montrent aucun mouvement anormal de sa part et qu'il est immédiatement parti s’échauffer après cette séquence.

Article original publié sur RMC Sport