En Espagne, des étudiants au secours du monde rural

Photo Pixabay/cc

Des villes et des villages de moins de 5 000 habitants – voire des hameaux, dont certains très isolés et auxquels on accède par des routes qui serpentent entre des paysages idylliques : ce sont les lieux choisis par les universités et le gouvernement pour créer du lien, grâce à des bourses de formation, entre les étudiants et cette Espagne rurale toujours plus dépeuplée.

“Le projet n’a pas vocation à les faire rester, mais les graines semées peuvent germer et donner lieu à des vocations et à des emplois”, explique Luis Antonio Sáez, professeur d’économie appliquée à l’université de Saragosse et créateur des bourses Desafio, qui ont précédé les bourses Campus Rural mises en place en 2022 par le ministère de la Transition écologique et l’organisme Défi démographique.

L’immersion en milieu rural dure entre trois et cinq mois et les étudiants vivent dans les communes où ils font leur stage. Ils reçoivent une bourse de 1 000 euros par mois. Leurs formations ont lieu dans des mairies, des hôtels, des caves à vin, des fabricants de fromage, des réserves protégées, des parcs naturels, des gestionnaires de patrimoine, des colonies de vacances, des entreprises de marketing, de robotique ou d’intelligence artificielle, par exemple.

Pour Francisco Boya, secrétaire général du Défi démographique, la philosophie du programme Campus Rural est la même que celle d’Erasmus, à la différence près que les destinations n’ont rien à voir avec Paris ou Bologne :

“Nous voulons que les étudiants se rapprochent du milieu rural et qu’ils puissent profiter de ce qu’il a à offrir.”

Il s’agit de redonner confiance à ces villages, plus habitués à voir partir les jeunes et ne pas revenir.

Créer des bases de données au milieu des pommiers

José María Fernández Estébanez est étudiant en mathématiques. Il est de Logroño [dans le nord de l’Espagne), il a 23 ans et il a obtenu une bourse pour travailler dans une entreprise d’intelligence artificielle située à Golmayo, 2 568 habitants [dans la province de Soria, au nord-ouest du pays] où il a été embauché comme stagiaire.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :