Espace. Un énorme morceau de la fusée chinoise est en train de redescendre de manière incontrôlée

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

L’étage principal de la fusée Longue Marche 5B qui a emporté une partie de la future Station spatiale chinoise est en train de redescendre de manière incontrôlée dans notre atmosphère. Il pourrait tomber sur Terre d’un jour à l’autre, sans que l’on sache exactement où.

Des morceaux de l’énorme fusée qui a permis de mettre en orbite un module de la future station spatiale chinoise sont en train de redescendre dans l’atmosphère terrestre. Où et quand exactement les débris vont-ils tomber ? Difficile à dire pour le moment.

Dès le 30 avril, au lendemain du lancement de la fusée Longue Marche 5B, le site SpaceNews alertait sur le fait que son étage principal était susceptible de rentrer de manière incontrôlée dans notre atmosphère et que si tel était le cas, ce serait l’un des plus grands morceaux d’engin spatial à redescendre de cette manière.

À lire aussi: Lancement. “Le rêve spatial” de la Chine mis en orbite

Néanmoins, tempère ce 4 mai le site spécialisé Space :

Le plus probable, c’est que le premier étage du lanceur tombe dans un endroit inhabité, comme les océans, qui recouvrent 70 % de la surface de la Terre. La probabilité qu’un individu soit touché par un débris spatial est extrêmement faible, elle est d’une chance sur plusieurs milliers de milliards.”

Déterminer à l’avance la trajectoire de la chute et le devenir de ce type de débris est très difficile, pour ne pas dire impossible dans la mesure où de nombreuses incertitudes interviennent dans l’équation. En général, les éléments des missions spatiales qui redescendent brûlent et sont désintégrés en entrant dans l’atmosphère. Mais certains gros éléments peuvent arriver entiers ou presque.

Les stigmates de Longue Marche 5B en Côte d’Ivoire

“La dernière fois qu

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :