Eric Zemmour : ce gros frein à sa candidature à la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Va-t-il officialiser ? Depuis plusieurs semaines, Eric Zemmour ne cesse de faire parler de lui puisqu'il semble être en campagne pour les présidentielles de 2022. Toutefois, le polémiste n'a toujours pas affirmé être candidat aux prochaines élections et, selon les informations publiées par la Dépêche ce vendredi 15 octobre, il pourrait rencontrer quelques difficultés. En effet, il a été condamné pour "provocation à la discrimination raciale" en 2011. La raison ? Il avait indiqué que les "employeurs ont le droit de refuser des Arabes ou des Noirs", indique le média. Dans la même journée, Eric Zemmour avait également affirmé : "Mais pourquoi est- on contrôlé 17 fois ? Pourquoi ? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". Quelques années plus tard, en 2018, le polémiste a de nouveau été condamné pour "provocation à la haine religieuse", indique le journal. Deux condamnations qui pourraient être fatales à Eric Zemmour.

Une révélation qui peut tout chambouler. Les condamnations d'Eric Zemmour ne sont pas les seuls problèmes de cette possible candidature. En effet, comme l'a indiqué Thomas Hochmann, Professeur de droit public à l'Université Paris Nanterre dans une tribune parue sur le Huffington Post, l'article 24 de la loi de 1881 indique que "l'individu condamné pour provocation à la haine raciste peut être privé de son éligibilité pendant une période de cinq ans au plus". Pour pouvoir devenir (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Brigitte Macron : ces détails de son look que l'équipe du futur président voulait cacher
Eric Zemmour : ce que l'on sait de sa “fortune personnelle”
Eric Zemmour : CNews, Le Figaro… Découvrez le salaire du présumé candidat à la présidentielle
"L'idiot utile de la famille Le Pen" : Bernard-Henri Lévy se paye Eric Zemmour
Jean Castex : le triste record de son très coûteux gouvernement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles