Publicité

Equipe de France : le temps de jeu de Kolo Muani au PSG n'est pas un problème pour Deschamps qui envoie tout de même un message à Enrique

Didier Deschamps a annoncé sa liste pour le prochain rassemblement de l'équipe de France. Randal Kolo Muani fait partie des joueurs qui seront présents pour défier l'Allemagne (23 mars) et le Chili (26 mars). L'attaquant du PSG connait une période compliquée en club avec un temps de jeu irrégulier et une confiance en berne. Le sélectionneur de l'équipe de France est revenu sur le temps de jeu de Kolo Muani en conférence de presse.

Deschamps glisse un message pour Enrique

Interrogé sur le temps de jeu de Kylian Mbappé au PSG, Didier Deschamps a expliqué qu'il ne s'occupait pas de la gestion de Luis Enrique, adressant tout de même un petit message concernant Randal Kolo Muani. "Comme il a bien dit (Luis Enrique), il était au même poste que moi en Espagne et il n'aimait pas qu'on vienne fourrer son nez dans ses affaires donc je ne vais pas moi, à mon tour, fourrer mon nez dans ses affaires. Il fait la gestion qu'il pense mieux pour lui, son équipe et son club. Bon, si il peut donner un peu plus de temps de jeu à Kolo Muani ça m'arrangerait un peu mais bon (rires)."

Giroud avait connu une situation similaire à Chelsea

Le temps de jeu réduit de Randal Kolo Muani a été abordé et cela n'empêchera pas l'attaquant du PSG d'être présent en équipe de France comme l'a expliqué Didier Deschamps. "Sa situation est déjà arrivée à d'autres joueurs. Je me rappelle qu'Olivier Giroud, quand il était à Chelsea, c'était très compliqué donc après il y a le potentiel joueur, la confiance que je peux leur accorder de par ce qu'ils ont fait, ils peuvent avoir tous des périodes plus difficiles."

L'ancien joueur de l'Eintracht Francfort n'est pas le seul international français dans une passe compliquée actuellement. "C'est valable pour Kolo (Muani), je prends un autre exemple, Dayot Upamecano. On ne peut pas dire qu'il soit dans une période très heureuse pour lui, est-ce que c'est le Dayot d'aujourd'hui ou ce qu'il a été capable de faire avant ? Je tiens compte de ces circonstances là, évidemment que pour avoir de la confiance les deux sont liées."

"Il faut du temps de jeu, ce n'est pas être titulaire, ça veut tout et rien dire."

La capacité d'adaptation de Randal Kolo Muani est aussi prise en compte par Didier Deschamps. "Qu'il puisse être en équipe de France de par ce qu'il a fait avec nous et ce que je considère être le potentiel qu'il a avec cette capacité à pouvoir jouer sur les trois postes offensifs. Il peut jouer dans l'axe mais il a la capacité aussi à pouvoir jouer sur les deux côtés, à droite comme à gauche et on l'a déjà utilisé comme ça donc on peut être amené aussi à l'utiliser de nouveau dans cette position."

L'attaquant du PSG conserve la confiance de Didier Deschamps malgré ce passage compliqué et son temps de jeu en club ne l'élimine pas dans la course pour l'Euro 2024.

Article original publié sur RMC Sport