Enlèvement de Mia: la fillette et sa mère introuvables, le procureur n'exclut pas "un départ à l'étranger"

Ambre Lepoivre
·1 min de lecture
(photo d'illustration) - Pierre Oscar Brunet - BFMTV
(photo d'illustration) - Pierre Oscar Brunet - BFMTV

Mia Montemaggi et sa mère, Lola, demeurent introuvables. Si quatre hommes ont été placés en garde à vue, soupçonnés d'avoir participé au rapt de la petite fille sur demande de sa mère, ils se refusent à livrer des informations permettant de les localiser. A ce stade, le procureur de la République d'Epinal "n'exclut pas un départ à l'étranger", a-t-il indiqué ce vendredi matin lors d'une conférence de presse.

"Notre département des Vosges, sans être frontalier, n'est pas éloigné de plusieurs frontières", a souligné le magistrat.

Des faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité

"Des diffusions internationales ont été réalisées pour faciliter leur localisation et leur appréhension", a précisé Nicolas Heitz, affirmant avoir fait une demande d'entraide pénale internationale pour retrouver la fillette.

L'enquête ouverte pour "enlèvement de mineur de moins 15 ans en bande organisée" devrait devenir une information judiciaire confiée au parquet de Nantes ce vendredi. Les quatre gardés à vue devraient quant à eux être présentés à un magistrat instructeur dans la foulée. Pour ces faits, les mis en cause encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Article original publié sur BFMTV.com