Emilie Fiorelli saisit la justice pour ses enfants : révélations sur son calvaire quotidien

"Ah ouais elle est noire de chez noire c'est limite choquant en vrai (...) cache-la on dirait un singe, les gens vont penser que c'est elle qui nous a ramené la variole". Voilà le type de propos qu'Emilie Fiorelli a reçu concernant sa fille Louna (4 ans). Des messages racistes qui sont malheureusement son lot quotidien.

Du coup, il y a quelques jours, l'ex-participante de Secret Story séparée de M'Baye Niang a décidé d'afficher l'auteur de ce message, une certaine Sarah Noé Vasseur. Mais tout n'est pas si simple comme elle vient de l'expliquer il y a quelques heures. Toujours aussi choquée, elle a rétabli une vérité et a fait savoir qu'elle allait saisir la justice.

En story de son compte Instagram, la bombe, également maman de Farrell (2 ans) a pris la parole. "Bonsoir, ce message pour vous dire que l'identité de la personne qui me harcèle et insulte mes enfants depuis 2 jours a été retrouvée. Il ne s'agit pas de Sarah Noé Vasseur, cette jeune femme n'y est pour rien !!! Son identité a été usurpée. Son adresse a été volée !'", a-t-elle tout d'abord indiqué.

Puis, elle a fait part d'une grande décision : "Les propos sont tellement sales, blessants, humiliants... et j'en passe que je ne m'arrêterai pas là. L'identité connue ne suffit pas, je veux qu'elle soit punie par la justice !!! J'irai jusqu'au bout !!! Il y en a ras le bol de ces gens qui se cachent derrière leur téléphone !!!" Voilà qui est...

Lire la suite


À lire aussi

Crèche People&Baby : Enfant "secoué", "en pleurs, tétanisé", une maman raconte le calvaire de son fils
Diam's maman de trois enfants : elle évoque sa famille de "rêve" et son quotidien bien rempli
Elodie Gossuin : Sa vie de famille a souffert, révélations sur son quotidien avec Bertrand Lacherie et ses enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles