Publicité

Ecosse-France: l'arbitre a-t-il eu raison de refuser l'essai écossais sur la dernière action polémique qui offre la victoire aux Bleus?

Encore convalescent, le XV de France a réagi en dominant au forceps et avec de la réussite l'Ecosse (20-16), samedi à Edimbourg, lors de la deuxième journée du Tournoi des six nations, une semaine après le non-match devant l'Irlande.

Les Ecossais ont franchi la ligne en toute fin de match mais l'arbitre, après consultation de la vidéo, n'a pas validé l'essai malgré de nombreux plans, dont certains peuvent prêter à confusion, puisqu'on voit le ballon aplati, sans pour autant savoir avec certitude que c'était dans l'en-but tricolore.

>> Revivez Ecosse-France (16-20)

Des images pas assez claires

Pendant de très longues minutes, les ralentis ont tourné en boucle sans que Nic Berry ne prenne de décisions. L'arbitre australien a finalement libéré les Bleus cinq minutes après la sirène, en refusant l'essai à Rory Darge, faute d'images assez claires, alors que le capitaine écossais semblait avoir aplati sur certains plans. "Les images sont assez claires dès le début, je ne vois pas comment il peut prendre une autre décision", a simplement commenté Grégory Alldritt.

"La France s'en est sortie avec la victoire ce soir, mais pour moi, il y avait essai à la fin", a déclaré Finn Russell après la rencontre. "Ce n'est pas à moi de prendre cette décision, c'est à l'arbitre, c'est son boulot", a-t-il poursuivi, avant de tempérer: "On ne peut pas laisser l'arbitre décider du résultat d'un match, c'est à nous de jouer mieux et de faire de ces rencontres des victoires."

Avec une semaine de pause, le XV de France peut souffler avant de se tourner vers la réception de l'Italie, le 25 février, à Lille. Mais le casse-tête n'est pas terminé pour le staff de Fabien Galthié, qui devra trouver des solutions pour s'éviter un premier revers face à la Squadra Azzurra depuis 2013 (23-18).

Article original publié sur RMC Sport