Publicité

Ecosse-France: "J'ai mis la main en-dessous du ballon", on connaît le héros de la victoire des Bleus

Cinq minutes irrespirables. Tous ceux qui ont suivi le deuxième match du Tournoi des VI Nations du XV de France samedi face à l’Ecosse (16-20) ont retenu leur souffle en fin de match. Sam Skinner a-t-il aplati dans l’en-but tricolore, permettant aux Ecossais d’inscrire essai synonyme de victoire? La réponse fut non pour l’arbitre Nic Berry. Une décision validée par le TMO après cinq interminables minutes. Faute d’images prouvant que le ballon a bien été aplati, l’arbitrage vidéo n’a pas déjugé l’officiel australien. Immense ouf de soulagement pour les Bleus, victorieux 20-16. Et pour Poloso Tuilagi qui aurait peut-être crié au scandale et à l'injustice en cas d’essai validé pour le XV du Chardon.

Tuilagi: "Je savais qu'il n'y avait pas essai"

"J'ai mis la main en-dessous du ballon donc je savais qu'il n'y avait pas essai, assure le 2eme ligne des Bleus, entré en jeu en seconde période à la place de Paul Gabrillagues et qui honorait seulement sa deuxième cape avec les Bleus. Les cinq dernières minutes sont stressantes mais ça s'est bien terminé pour nous! C'est l'arbitre qui décide…"

Et qui a choisi le bon camp pour Fabien Galthié, lui aussi pas hyper serein en fin de rencontre: "L'arbitre dit qu'il n'y a pas essai, rappelle le sélectionneur. Mais on est à Edimbourg, avec une pression folle. Il demande l'arbitrage-vidéo. L'arbitre de champ est très bien placé, il dit qu'il n'y pas essai. Mais tout peut arriver, on a l'habitude. Il a confirmé sa décision... Je l'ai vécu, comme la semaine, avec grand bonheur, avec grande joie. Ce n'est pas la première fois qu'on a des moments difficiles, c'est comme ça qu'on se construit. C'est du rugby, c'est du sport mais, pour nous, c'est essentiel. On est l'équipe de France, je vous avais promis que l'équipe de France allait regagner."

Article original publié sur RMC Sport