Un drone "Reaper" survole pour la première fois les Champs-Elysées pour le 14-juillet

Le drone Reaper au-dessus de Paris, le 14 juillet 2022.  - Ludovic Marin
Le drone Reaper au-dessus de Paris, le 14 juillet 2022. - Ludovic Marin

90 appareils environ ont survolé ce jeudi les Champs-Elysées afin de prolonger dans le ciel la parade militaire célébrant le 14-juillet au sol. En plus de 25 hélicoptères, on a compté une soixantaine d'avions: depuis la chasse, jusqu'aux engins de la Patrouille de France. Au milieu de cette escadrille, une curiosité qui était aussi un événement inédit. En effet, pour la première fois, un drone MQ-9 Reaper, un modèle de facture américaine, a participé à la fête nationale.

Un drone MALE

N'embarquant pas, par définition, de pilote à son bord, ce fleuron de la flotille aérienne française était piloté depuis la base aérienne 709 de Cognac, en Charente. Ulysse Gosset, notre éditorialiste pour les questions internationales, a livré quelques précisions supplémentaires: "C'est un drone MALE. Ça veut dire : ‘Moyenne altitude, longue endurance’ car il peut voler 24 heures d’affilée".

"Ce type de drone, lorsqu’il est déployé par exemple au Sahel, a des armes fixées sous ses ailes et peut frapper des cibles", a encore ajouté le général Jérôme Pellistrandi, notre consultant pour les affaires militaires.

L'appareil, qui a d'ailleurs refermé ce chapitre aérien du défilé, dispose d'un rayon d'action de 2500 kilomètres, et lève cinq tonnes au décollage.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles