Publicité

"Une droite moderne": l'ex-LR Christelle Morançais, présidente des Pays de la Loire, rejoint Édouard Philippe

Christelle Morançais, qui avait quitté Les Républicains en 2022, voit en Édouard Philippe "un homme qui aime profondément les Français, qui croit à la force et à la noblesse de la politique".

La présidente de la région Pays de la Loire Christelle Morançais, qui avait quitté Les Républicains en 2022, a annoncé dimanche 11 février qu'elle rejoignait Édouard Philippe, le seul qui puisse selon elle incarner une "droite de rassemblement".

"Je le fais pour lui, Édouard Philippe: un homme que je respecte, pour qui j'ai de l'amitié, avec qui je n'ai pas toujours été d'accord sur tout, mais qui aime profondément les Français, qui croit à la force et à la noblesse de la politique, et qui se bat pour qu'elle échappe à l'immédiateté, à la brutalité et au populisme, où tant d'autres voudraient qu'elle sombre...", écrit Mme Morançais dans un texte publié sur X.

Une "droite de rassemblement"

"Je le fais pour mes convictions, celle d'une droite que je veux lucide, moderne, ouverte, connectée aux enjeux si complexes de notre temps", écrit-elle, estimant que l'ancien Premier ministre est le "seul" à pouvoir incarner une "droite de rassemblement".

Fin janvier, Édouard Philippe avait affirmé se préparer "de façon détendue, mais sérieuse" à l'élection présidentielle de 2027, pour laquelle il cache de moins en moins ses ambitions de candidature.

Édouard Philippe a salué dimanche sur X ce ralliement, se disant "fier de compter parmi nous une élue locale aussi reconnue qu'efficace et une femme pour qui j'ai tant d'estime! ".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Education: Belloubet promet le dialogue après quatre semaines de tempête