Elle souffre d’une douleur à la main depuis 40 ans, il s’agit d’une tumeur à l’ongle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
A hangnail is a tiny, torn piece of skin, more specifically eponychium/paronychium, next to a fingernail or toenail. Hangnails are typically caused by having dry skin, or trauma to the fingers, such as paper cuts or nail-biting. (Photographer, Basak Gurbuz Derman via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une Arménienne de 58 ans a été prise en charge par des spécialistes des Hospices Civils de Lyon pour une douleur qui l’empêchait de faire du tricot.

Il aura fallu pas moins de 40 ans pour comprendre le mal qui la rongeait et l’empêchait d’avoir une vie normale. En octobre 2021, une Arménienne âgée de 58 ans se rend à la clinique de la douleur de la Wigmore Clinic, en Arménie, pour une douleur à la main qui se déclenche lorsqu’elle fait du tricot, exerce une pression sur l’ongle ou met de la glace dessus. Elle est alors prise en charge par des spécialistes des Hospices Civils de Lyon qui y exercent dans le cadre d’un programme médical.

"Une petite partie de l'ongle de son index droit était légèrement bulbeuse, plus foncée que l'ongle environnant de teinte violette", décrit le rapport médical présenté ce week-end lors du congrès annuel de la Société européenne d'anesthésiologie et de soins intensif. Des examens plus poussés concluent à une tumeur glomique de cinq millimètres. Celle-ci se développait depuis une quarantaine d’années.

Cette tumeur cutanée est bénigne et peut être traitée grâce à la chirurgie. Environ 75% des tumeurs glomiques sont localisées sous l'ongle d'un doigt ou d'un orteil, même si elles peuvent se développer à d’autres endroits du corps comme à l’estomac. Il est très rare que la tumeur devienne maligne et se propage. Dans le cas de la patiente arménienne, la tumeur a pu être retirée avec succès sans séquelle. La récidive est rare si toute la lésion a été correctement retirée. Une bonne nouvelle pour celle qui va pouvoir se remettre à tricoter sans douleur.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Si vous avez des ongles de la main en ampoules, incurvés, convexes, attention c’est souvent le signe d’une insuffisance respiratoire grave, voire d’un cancer du poumon"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles