"Elle a demandé si..." : Marie Fugain fait des révélations, 20 ans après la mort de Laurette...

C'est un drame qui a marqué un clan pour le restant de ses jours. Le 18 mai 2022, Laurette Fugain poussait son dernier soupir à seulement 22 ans, après plusieurs mois de lutte contre une leucémie. Un destin brisé qui a meurtri son célèbre papa, le chanteur Michel Fugain, tout comme le reste de sa famille. Sa soeur Marie dit avoir perdu "un de ses poumons" ce jour-là... Elle a accordé une interview à Gala, pour les 20 ans de la mort de Laurette.

Comme chaque année depuis la disparition de sa soeur, Marie Fugain compte bien être chez elle pour vivre ce jour difficile qu'elle appréhende en amont. "J'ai toujours un petit décompte dans ma tête qui se fait naturellement (...) C'est comme un espèce d'hommage naturel que je lui fais chaque année, même si elle vit avec moi tous les jours. Mais c'est comme un rendez-vous personnel que j'ai avec elle", dit-elle à Gala. Et si sa peine est sans aucun doute partagée par ses parents Michel Fugain et Stéphanie - le couple a divorcé en 2011 -, Marie précise que la famille ne se retrouve pas forcément pour affronter ensemble cette pénible journée.

Auprès du magazine, Marie Fugain - qui a aussi un frère, le très discret Alix - a accepté de relater ses souvenirs de la fin de vie de Laurette. Elle a notamment fait des révélations sur comment sa soeur avait évité de parler d'un sujet délicat avec les membres de sa famille : l'euthanasie. "J'ai su après qu'elle avait...

Lire la suite


À lire aussi

Mort de Mac Miller : son dealer condamné à une lourde peine de prison, 3 ans après
Louane hallucinée après la mort de ses parents : ce qu'on lui a demandé de choquant...
Mort d'Antoine Alléno à 24 ans : il était en couple avec Anja, son père le révèle dans un message

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles