Comment Dany Boon a-t-il agacé ses proches lors de la pandémie ? "C'est horrible, j'ai honte !" (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Six ans après le succès phénoménal de "Bienvenue chez les Ch'tis", Dany Boon remettait le couvert avec Kad Merad en 2014 dans le film "Supercondriaque". Une comédie irrésistible qui relate le quotidien de Romain Faubert, photographe qui a développé en lui une hypocondrie aiguë. Un rôle pas très éloigné de son interprète Dany Boon qui est également très préoccupé, voire obsédé, par sa santé.

À lire également

Supercondriaque (TMC) Dany Boon : "Ma propension à m’inventer des maladies m’a protégé"

Lors d'un entretien au magazine "Sept à Huit" sur TF1 diffusé dimanche 10 octobre, celui qui sort une nouvelle comédie baptisée "8, rue de l'Humanité" sortie directement sur Netflix est revenu sur sa façon excessive de gérer son anxiété lorsque l'épidémie du Covid-19 s'est invité de plein fouet dans le quotidien de tous. "Je prenais la température de tout le monde, tout le temps, avec un pistolet-thermomètre. Je devais changer les piles à peu près tous les trois jours ! Au bout d'un moment, ça a énervé un peu mes proches, du coup j'ai enlevé le petit bip", a relaté le comédien de 55 ans qui campe dans sa prochaine comédie le rôle d'un voisin d'immeuble terrorisé par le Covid-19. "

Je prenais la températ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles