Publicité

Dakar 2024: Carlos Sainz sacré pour la quatrième fois, Loeb sur le podium

Carlos Sainz entre un peu plus dans l'histoire du sport automobile. L'Espagnol a remporté vendredi son quatrième rallye-raid Dakar en auto, après 2010, 2018 et 2020, au terme de la 12e et dernière étape à Yanbu (Arabie saoudite). Vainqueur le plus âgé d'un Dakar, "El Matador", 61 ans, était en tête depuis la fin de la 6e étape.

Loeb a sauvé la 3e place

Carlos Sainz a géré son avance toute la deuxième semaine grâce à ses coéquipiers chez Audi le Suédois Mattias Ekström et le Français Stéphane Peterhansel. Ces derniers jours, il a livré un duel face à Sébastien Loeb, qui s'est achevé ce jeudi avec une casse de suspension du Français lui faisant perdre plus d'une heure. Le pilote ProDrive a réussi malgré tout à sauver la troisième position.

Pilote de Formule 1 chez Ferrari et fils de Carlos Sainz, Carlos Sainz Jr., était présent ce vendredi en Arabie saoudite pour célébrer la victoire de son paternel. "Je suis très content, c'est une victoire un peu spéciale avec cette voiture et une équipe incroyable", a commenté le vainqueur au micro de l'Equipe.

Pour sa dernière année dans le Dakar, Audi repart donc avec une victoire. "On avait une bonne vitesse, un bon rythme. On avait une bonne stratégie avec l'équipe. J'avais de bons coéquipiers, on a tout bien fait", a continué Carlos Sainz.

Brabec vainqueur en moto, le Français Van Beveren 3e

Du côté de l'épreuve moto, l'Américain Ricky Brabec (Honda) a remporté pour la deuxième fois le Dakar. Le pilote de 32 ans a devancé de 10 min 53 sec le Botswanais Ross Branch (Hero) et de 12 min 25 sec le Français Adrien Van Beveren (Honda), qui monte pour la première fois sur le podium d'un Dakar, à 33 ans.

"J'ai eu des frissons en arrivant sur la ligne d'arrivée", a déclaré Brabec, qui était déjà le premier Américain à remporter le Dakar en 2020. "Je n'ai pas encore les mots, j'ai très bien roulé, l'équipe a été incroyable (...) Je ne sais pas comment on a fait pour faire un Dakar aussi parfait, ma moto n'est jamais tombée", a-t-il poursuivi.

Son coéquipier chez Honda, Van Beveren, très ému à l'arrivée, a apprécié "d'être enfin monté sur le podium", le "fruit de (s)on travail". "J'étais même en mesure de gagner. Je me suis battu jusqu'à la fin. Je vais continuer pour aller au bout du rêve", a-t-il enchaîné, lui qui a remporté deux victoires d'étape cette année

L'édition moto était particulièrement serrée, avec quatre pilotes pouvant jouer le titre jusqu'au bout. Gros coup pour l'écurie rouge Honda, qui a marqué les esprits avec deux motos sur le podium vendredi à l'arrivée. Cette 46e édition a été marquée néanmoins par le décès du motard espagnol Carles Falcon, à l'âge de 45 ans, un peu plus d'une semaine après avoir été grièvement blessé lors d'une chute dans la deuxième étape.

Article original publié sur RMC Sport