Publicité

D1 Arkema: Guingamp dénonce des "paroles scandaleuses" après le craquage d’un technicien en plein direct

Guingamp sort du silence, au lendemain de la polémique. Ce dimanche, lors de la victoire face au FC Fleury en D1 Arkema (3-1), des propos d’un technicien présent au stade ont été malencontreusement diffusés en direct sur la plateforme FFF TV. L’homme s’en ait pris aux conditions dans lesquels il est contraint de travailler, sous la pluie et le vent breton.

"Putain c’est vraiment un direct de merde! Qu’est-ce que je déteste cette putain de ville de merde!", pouvaient notamment entendre les téléspectateurs. "Faut pas qu’on perde le matériel. Fais chier c’est du n’importe quoi! Tu dis que la caméra est noyée aussi!". Le commentateur de la rencontre s’est rapidement excusé à l'antenne, évoquant "des conditions de direct très compliquées".

"Il a sali l’image (du championnat) par la grossièreté de ses interventions"

"C’est avec beaucoup de tristesse et de désolation que le club a découvert ce week-end les paroles scandaleuses tenues à l’antenne par un technicien de FFF TV", a réagi l’En Avant Guigamp ce lundi, expliquant avoir envoyé un courrier à la FFF pour lui faire part de son mécontentement. Le club breton réclame "que ce technicien ne soit plus missionné sur les matchs d’En Avant" et qu’il "n’intervienne plus sur des matchs de D1 Arkema, dont il a sali l’image par la grossièreté de ses interventions".

"Le club et le maire de Guingamp demandent à la société de production et son technicien, qu’ils leur adressent une lettre d’excuses, conclut l’EAG, 10e et premier non-relégable du championnat. Enfin, En Avant regrette que cette ‘affaire’ éclipse la vraie information fait du jour: les féminines d’En Avant ont remporté un match très important dans leur quête de maintien face au FC Fleury 91 (3-1)".

Article original publié sur RMC Sport