Des détenus observent un ovni dans une prison britannique

·2 min de lecture

Un ovni aurait été observé de très près dans une prison anglaise. Ce témoignage a été publié dans un journal destiné aux détenus.

Aucune frange de la société n’échappe aux apparitions d’ovnis, la prison pas plus que les autres. Mais les conditions d’observation du ciel n’y sont guère idéales et les témoignages de détenus ayant vu un objet étrange sont extrêmement rares. C’est pour cette raison que le récit de ce prisonnier paru dans Inside Times, une publication destinée aux détenus en Grande-Bretagne, est particulièrement intéressant. L’incident se serait déroulé dans centre pénitentiaire The Verne, dans le Dorset. L’auteur du texte adressé à Inside Times a souhaité rester anonyme et assure en préambule qu’il ne croit pas au surnaturel ni «aux martiens». Mais ce qu’il a vu il y a quelques semaines, avec d’autres détenus, le laisse abasourdi.
Voici son court mais fascinant récit : «Je ne crois pas au surnaturel ni aux martiens mais ce que nous avons vu récemment ici dans cette prison était vraiment très étrange et me laisse toujours sans voix.

Lire aussi:Un ex fonctionnaire du Pentagone annonce des "révélations choquantes" sur les ovnis
Ça s’est déroulé pendant la promenade. On s’occupait chacun à notre façon, certains faisaient de l'exercice et d'autres, comme moi, se promenaient, vous voyez le tableau. J'ai aperçu un faucon au dessus des remparts, planant comme s'il avait repéré une souris ou quelque chose du genre. Soudain, une lumière très brillante, que j'ai d'abord pris pour le soleil, est apparue alors que les nuages s'écartaient.
Cet objet a commencé à se rapprocher de plus en plus jusqu'à ce qu'il plane juste au-dessus de notre zone de promenade à environ 100 pieds (30 mètres) au-dessus de nous. Nous étions, à ce moment-là, tous, y compris les gardiens, debout, la tête inclinée en arrière et regardant cette chose étrange. Ensuite,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles