Publicité

Le député PS Jérôme Guedj va porter plainte après avoir reçu des courriers antisémites

Le parlementaire socialiste indique à BFMTV.com avoir signalé ces courriers reçus à son bureau de l'Assemblée nationale à Yaël Braun-Pivet.

Le député Jérôme Guedj annonce vouloir porter plainte ce mercredi 24 janvier après avoir reçu ces derniers jours à son bureau de l'Assemblée nationale deux courriers antisémites.

Sur le premier courrier adressé au député de l'Essonne, il y est écrit le texte suivant: "un autre monde est possible! Sans les youpins (terme injurieux pour qualifier une personne juive, NDLR) à la Jérôme Guedj...". Un message qui s'accompagne d'une photo du député avec une kippa dessinée sur sa tête, entourée d'une étoile de David et d'une menorah (un chandelier à sept branches qui est un symbole du judaïsme, NDLR).

Dans le second courrier, Jérôme Guedj est notamment traité de "sale feuj" et est la cible de multiples autres attaques antisémites auxquelles s'ajoutent des messages à caractère complotistes.

Le député ne fait "aucun lien" avec le conflit au Proche-Orient

Le parlementaire socialiste, qui partage ces courriers sur son compte X, accompagne son message d'une citation de l'historien Marc Bloch. "Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas: en face d'un antisémite", écrit-il.

"C'est plutôt très rare pour moi de recevoir ce type de courrier", confie le député à BFMTV.com, "ça m'est arrivé une fois en tout début de mandature et là j'en ai reçu 2 en 10 jours".

Jérôme Guedj, qui dit ne faire "aucun lien avec le conflit entre le Hamas et Israël", indique avoir signalé ces courriers à Yaël Braun-Pivet, la présidente de l'Assemblée nationale, et annonce son intention de porter plainte. "D'habitude, je me dis qu'il ne faut pas donner à voir ce type de propos mais en même temps je me dis qu'il ne faut pas se taire. Si un député reçoit ça, ça veut dire que c'est le cas pour beaucoup de personnes", explique-t-il encore.

L'année dernière, en mars 2023, la présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet avait annoncé porté plainte après avoir reçu une lettre de menaces antisémites: "L'engagement politique reste nécessaire. Il ne faut rien lâcher à la haine. Jamais", déclarait-elle alors.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Plus jamais ça" : une conférence sur l'antisémitisme organisée en Pologne