Dépression : non, les antidépresseurs ne font pas toujours le bonheur

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock]]

Malgré un très grand nombre d'études démontrant l'efficacité des antidépresseurs dans le traitement du trouble dépressif, l'effet de ces médicaments sur le bien-être général des patients reste controversé. C'est pourquoi des chercheurs de l'université d'Arabie Saoudite, ont comparé le bien-être d'une cohorte de patients qui prenaient des antidépresseurs à celui de patients qui n'en prenaient pas. Et leurs conclusions, qui viennent d'être publiées dans la revue Plos One, montrent que ces médicaments ne sont pas vraiment des "petites pilules du bonheur".

Efficaces sur le court terme, moins sur le long terme

Pour cette étude, les chercheurs ont suivi 17,5 millions d'adultes américains ayant reçu un diagnostic de trouble dépressif au cours de la période 2005-2016. La moitié d'entre eux s'étaient vu prescrire des antidépresseurs, l'autre non. Si, à court terme, ces médicaments semblaient améliorer l'humeur, cet effet apparaît se dissiper dans les traitements au long cours. Et après deux ans de traitement, les patients sous antidépresseurs ne ressentaient pas un meilleur bien-être général que les patients ne prenant pas ce type de médicaments.

"Cela met en lumière certaines des limites actuelles des soins prodigués aux patients souffrant de dépression et met en évidence les domaines à améliorer dans les nouveaux traitements" soulignent les chercheurs.T

Source : Antidepressants and health-related quality of life (HRQoL) for patients with depression: (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Insuffisance cardiaque : symptômes, traitements, évolution
Doliprane en rupture de stock : par quoi le remplacer ?
Salmonellose et chocolats Kinder : c'est quoi, ces bulles blanches dans mon pot de Nutella ?
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce jeudi 21 avril en direct : annonces, chiffres
Cancer de l'ovaire : symptômes, diagnostic et traitements

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles