Découvrez l'intérieur de la villa Windsor, aux portes de Paris

© Wolfgang Kuhn

Deux ans après la mort d'Edward VII, Wallis Simpson a ouvert les portes du château Le Bois, construit en 1859 par l'architecte Gabriel Davioud, au photographe Wolfgang Kühn. Rares sont les clichés de cet intérieur unique, habité de 1952 à 1986 par le duc et la duchesse de Windsor. Pour rénover cette demeure appartenant à la ville de Paris, Wallis Simpson a choisi Stéphane Boudin. Ce décorateur français, réputé dans les quatre coins du monde, avait d'ailleurs modernisé une partie de la Maison-Blanche sous la tutelle de Jacky Kennedy, alors première dame.

Avant eux, le château situé en bordure du bois de Boulogne et du parc de Bagatelle a appartenu à la famille Renault. En 1944, l'hôtel particulier a accueilli un autre prestigieux locataire, Charles de Gaulle qui attendait que sa demeure champenoise soit reconstruite. Il a également servi de lieu de rendez-vous pour l'Automobile Club de France, un club privé réservé exclusivement aux hommes.

À lire aussi «The Crown» : Première mondiale loin des tensions, avec Elizabeth Debicki et Dominic West

Après la mort d'Edward VII le 28 mai 1972, Wallis Simpson a passé les dernières années de sa vie dans la démence et la solitude la plus totale. A sa disparition, en 1986, la demeure a été rendue à la ville de Paris.

De Charles de Gaulle à Mohamed Al-Fayed

La même année, l'homme d'affaires égyptien Mohamed Al-Fayed a signé un bail de 50 ans sur l'hôtel particulier, qu'il décide de renommer «villa Windsor». Le loyer était alor...


Lire la suite sur ParisMatch