"Tu déconnes avec ton visage" : Pascale Arbillot évoque ses trop nombreuses séances de botox

Une belle équipe, c'est le programme qui vous attend ce dimanche soir sur France 2. Un film au casting XXL, entre Kad Merad, Alban Ibanov, Sabrina Ouazani ou encore Pascale Arbillot. Cette dernière rayonne dans ce long-métrage, de part son élégance et sa beauté. Un visage radieux, que l'actrice de 52 ans a modifié puisqu'elle a eu recours à la médecine esthétique. Elle s'est lancée dans cette aventure après avoir subi des critiques très sévères sur son physique, comme elle le révélait dans un entretien accordé au magazine ELLE, paru le 23 octobre 2020.

"On me disait que j'avais les joues trop maigres. Que je fronçais trop... Alors j'ai fait un peu trop de Botox : ça se voit dans Coco [le film de Gad Elmaleh, sorti en 2009, NDLR], je trouve. C'est une amie qui m'a ouvert les yeux en me disant : 'Là tu déconnes avec ton visage.' Mais s'émanciper des injonctions qui pèsent sur les actrices, ce n'est pas tous les jours facile" s'était-elle confiée, avouant alors avoir abusé de cette pratique.

"Dans le vif de la vie"

Amanda Lear, Evelyne Thomas, Zazie... Pascale Arbillot n'est pas la seule à avoir succombé. Mais l'actrice des Petits Mouchoirs avait également profité de cette interview pour évoquer un autre problème personnel, cette-fois lié à sa santé : la maladie de l'endométriose dont elle est atteinte. "Cette maladie m'a fait entrer très tôt dans le vif de la vie. Elle a fait l'actrice, l'amie, la...

Lire la suite


À lire aussi

Injections, laser, botox... : Kim Kardashian révèle les opérations de chirurgie esthétique de son visage
"Des sommes qu'on ne gagne pas" : Olivier Gayat (Familles nombreuses) évoque les revenus fous de sa fille Olivia
Justine Cordule (Familles nombreuses) amincie après son 7e accouchement : elle évoque sa perte de poids

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles