Je suis urologue et voici ce qu'il faut faire (et ce qu'il faut manger) pour éviter la cystite de l'été

Qu'on la nomme infection urinaire ou cystite, quelle plaie que cette infection de la vessie qui rend la miction douloureuse ! "Si elle peut toucher les deux sexes, elle est plus fréquente chez les femmes, en raison de la longueur de leur urètre (3 cm, contre 12 cm environ chez l'homme). Cela laisse aux bactéries - comme l'Escherichia coli provenant de l'anus - plus de facilité à toucher la vessie", explique le Dr Olivier Best, urologue. "Les infections chez l'homme sont en revanche plus graves (on parle dans ce cas de prostatites) et nécessitent plusieurs semaines d'antibiotiques, ce qui n'est pas toujours le cas au féminin", ajoute le spécialiste.

L'été est la saison de prédilection des cystites

Si les infections urinaires sont plus fréquentes par temps chaud, c'est que les fortes températures ont tendance à déshydrater plus rapidement le corps. Résultat, "On produit moins de mictions (qui ont sur l'urètre un effet purifiant) et les bactéries ont alors plus la possibilité de se développer dans la vessie. Boire est d'autant plus important en cas d'exposition prolongée au soleil et si l'on fait des activités sportives" explique le Dr Best. Enfin, quand on voyage l'été, on peut aussi subir des troubles digestifs (la trop fameuse "turista") qui favorisent les infections urinaires par migration des germes.

Cystite : les bons réflexes à adopter

Par temps chaud, prenez l'habitude d'augmenter votre ration hydrique de 1,5 litre par rapport au reste de l'année. (...)

Lire la suite sur Top Santé

Départ en vacances : comment prévenir le mal de dos en cas de long trajet en voiture ?
8 recettes de salades de riz qui changent (enfin) de la Niçoise
Ce régime traditionnel japonais peut vous aider à vivre plus longtemps
Un médecin révèle le moment exact où les gens doivent jeûner pour perdre un maximum de poids
Cette activité de vacances (très relaxante !) pourrait aussi être utile pour perdre du poids