Cuisine ouverte, le grand défi de Mory Sacko (France 3) : "J’espère que ce prime time ne sera pas le dernier"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nous sommes en plein été : direction le château de Banne, en Ardèche. Peu après notre arrivée, alors que nous évoquons, auprès de Catherine Barma, la productrice, la nouvelle formule de l’émission, elle nous précise : "Ce n’est pas une nouvelle formule, c’est plutôt une déclinaison très enrichie. Le concept : dans trois régions, trois chefs étoilés, associés à trois invités, partent en road trip à la rencontre de producteurs locaux récolter les ingrédients nécessaires à la préparation d’un dîner." À nos côtés, Mory Sacko et son invité, Julien Doré, s’apprêtent à partir en expédition.

Herbes, miel et lait de chèvre

À chaque binôme sa région, pour une récolte spéciale et une nuit de bivouac. Ainsi, quelques jours avant notre arrivée, Maëva Coucke, Miss France 2018, a accompagné, dans les Alpes, le chef Emmanuel Renaut cueillir des herbes, effectuant une descente en rappel à près de 1 700 mètres d’altitude : "C’était très impressionnant, mais je suis contente d’avoir relevé ce défi !" Pour le chef Matthieu Dupuis Baumal, direction le Domaine du Castellas, dans le Luberon, avec le champion de natation Camille Lacourt, à la recherche de lait de chèvre. "Ce n’était pas aisé, on a beaucoup crapahuté", avoue l’athlète. Julien Doré, quant à lui, est donc parti avec Mory Sacko explorer sa région natale des Cévennes, en allant chez un apiculteur :

"J’ai adoré me retrouver au coeur de l’endroit où se fabri... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles