Covid-19 : le vaccin de Sanofi arrive-t-il trop tard ?

Le vaccin contre le Covid-19 de Sanofi-GSK est 100% efficace contre les formes sévères de la maladie, selon l'étude d'efficacité de phase 3. (REUTERS)

Sanofi a annoncé des résultats positifs à grande échelle au sujet de son vaccin contre le Covid-19 et va demander son approbation réglementaire aux autorités sanitaires américaines et européennes. Cela n'arrive-t-il pas trop tard ?

Plus d'un an après la première demande d'autorisation de Pfizer pour son vaccin contre le Covid-19, Sanofi a annoncé des résultats positifs pour son vaccin contre la maladie après des mois d'échec. Après avoir dû repousser à deux reprises son calendrier quant à ce vaccin, le groupe pharmaceutique français s'apprête enfin à demander l'approbation réglementaire de son vaccin aux autorités sanitaires américaines et européennes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France a été lancée en janvier 2021, que 80 % des Français ont reçu au moins une dose de vaccin et que les doses ne sont plus une denrée rare, à quoi va servir l'arrivée de ce nouveau vaccin sur le marché ?

Sanofi et GSK, l'autre laboratoire qui a participé au développement du vaccin, jugent leur vaccin contre le Covid-19 plus efficace que ceux de Pfizer et Moderna, notamment lorsqu'il est utilisé comme dose de rappel. Si la situation sanitaire s'améliore grâce à une couverture vaccinale élevée, à la contagiosité du variant Omicron qui a contaminé plus de 15 millions de Français et que le Covid-19 pourrait très bientôt devenir endémique, il est fort probable qu'une 4e dose de rappel soit nécessaire pour les personnes les plus fragiles à l'automne prochain selon Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique.

Inciter les réticents à l'ARN messager

Il y a fort à parier que de nombreux Français privilégient un vaccin "made in France", d'autant plus qu'il ne s'agit pas d'un vaccin à ARN messager, cette nouvelle technologie qui freine certaines personnes à se faire vacciner. Ce vaccin français est à "protéine recombinante", une technique éprouvée depuis longtemps dans les produits contre la grippe. Les autorités sanitaires espèrent que ce vaccin sera bien accueilli par les personnes méfiantes envers la technologie de l'ARN messager, tout en rappelant que ces craintes sont infondées.

Si la France, comme beaucoup d'autres pays, a vacciné une très grande majorité de sa population contre le coronavirus, de nombreux pays, en particulier les pays pauvres, ont des taux de vaccination encore bien trop faibles. Une fois que le vaccin de Sanofi sera approuvé par les autorités de santé, il est possible que ces pays en voie de développement se tournent vers ce vaccin français.

VIDÉO - Covid-19: des résultats concluants pour le vaccin de Sanofi