Covid-19 : le vaccin perturbe-t-il vraiment le cycle menstruel ?

·4 min de lecture
Après avoir été vaccinées contre le Covid-19, de nombreuses femmes ont constaté des effets sur leur cycle menstruel.

Depuis le début des différentes campagnes de vaccination dans le monde contre le Covid-19, de nombreuses femmes ont rapporté avoir des troubles menstruels. Cela a-t-il réellement un rapport avec les vaccins contre le coronavirus ? 

Dérèglement des cycles, saignements abondants, saignements entre les règles, règles plus douloureuses... depuis les premières injections des vaccins contre le Covid-19, de nombreuses femmes ont remarqué des changements concernant leur cycle menstruel. C'est l'anthropologue américaine Kate Clancy qui, sur Twitter, dès le mois de février dernier alertait sur ses perturbations menstruelles, évoquant un dérèglement et des saignements "comme quand [elle avait] 20 ans". Depuis, les témoignages se sont multipliés sur les réseaux sociaux.

Aucun lien n’a été établi à ce jour entre la vaccination contre le Covid-19 et les troubles menstruels, mais l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de classer comme "signal potentiel" les troubles menstruels survenus après la vaccination par les vaccins à ARNm dans son point hebdomadaire sur les effets indésirables de la vaccination. 

En effet, au 27 juillet, 36 cas ont été signalés avec le vaccin Moderna sur plus de 6,4 millions d’injections et 229 avec le vaccin Pfizer, sur plus de 53 millions de piqûres. Des évènements qui se sont manifestés dans les 24 à 48 heures pour la moitié des femmes concernées, jusqu’à plus de 15 jours après la vaccination pour certaines d'entre elles, relève l’enquête.

Des effets "non graves" mais "inattendus"

L'ANSM indique qu'"il est difficile de déterminer précisément un rôle du vaccin dans la survenue de ces saignements menstruels ou génitaux", avant de préciser qu’il s’agit d’"effets non graves" bien qu'"inattendus".

Interrogée par Libération, la gynécologue obstétricienne Jessica Dahan Saal tient à rassurer sur ces cas : "Quoi qu’il arrive, ce n’est pas quelque chose de grave". Les potentiels troubles menstruels après la vaccination ne vont pas avoir d’impact sur "la santé ni [sur] la fertilité de la personne", avant de rappeler qu'il ne s'agit que d'"effets indésirables très rares".

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : dans quels cas le vaccin est-il contre-indiqué ?

Également contacté par le quotidien, le professeur Olivier Picone, gynéco-obstétricien à l’hôpital Louis-Mourier de Colombes (Hauts-de-Seine), rappelle que "chez n’importe quelle patiente, il ne faut pas grand-chose pour modifier un cycle hormonal" et qu'il peut également y avoir des modifications des règles lors d’une infection au Covid-19.

Une réaction inflammatoire ?

Nasrine Callet, gynécologue interrogée par Europe 1, explique pourquoi ces troubles menstruels sont probablement en lien avec le vaccin : "Quand on fait un vaccin, on déclenche une tempête immunitaire dans le corps pour que les globules blancs se défendent contre le virus. Tout ça crée une réaction inflammatoire qui peut aussi être située au niveau des organes gynécologiques, d’où les troubles des règles". "Ce n'est donc pas le vaccin directement qui serait la cause d'un trouble menstruel mais la réaction inflammatoire qu'il induirait", précise de son côté au Parisien Geoffroy Robin, gynécologue et Président de la commission Gynécologie Médicale du CNGOF, mais il ne s'agit là que d'hypothèses, en attendant les résultats d'une étude sur le sujet.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles