Covid-19 : les symptômes à long terme sont très rares chez les enfants âgés de 5 à 17 ans

·3 min de lecture
Selon une étude britannique, l'infection au Covid-19 chez les enfants est généralement asymptomatique ou provoque une maladie bénigne de courte durée.

Selon une étude britannique, moins d'un enfant sur 20 positif au Covid-19 qui présente des symptômes continue d'être symptomatique plus de quatre semaines après l'infection.

C'est une étude rassurante concernant l'impact du Covid-19 sur les enfants. Basée sur des données collectées sur 1 734 enfants âgés de 5 à 17 ans entre septembre 2020 et février 2021 au Royaume-Uni, cette étude relayée par le Guardian est l'une des premières à offrir une description détaillée du Covid-19 chez les enfants symptomatiques.

Publiée dans la revue scientifique britannique the Lancet, cette étude nous apprend que parmi les enfants de ce groupe d'âge, les symptômes à long terme sont très rares, surtout chez les plus jeunes. En moyenne, les symptômes durent 5 jours chez les enfants de 5 à 11 ans et 7 jours chez ceux âgés de 12 à 17 ans. 4,4% des enfants ont présenté des symptômes pendant 4 semaines ou plus, tandis que 1,8%, soit moins de 1 sur 50, présentent des symptômes pendant plus de deux mois.

Aucun symptôme neurologique grave rapporté

Réalisée grâce aux données rapportées par l'application britannique "Zoe Covid Study", l'étude indique que les symptômes les plus courants signalés chez les enfants sont les maux de tête, la fatigue, les maux de gorge et la perte d'odorat. Les auteurs précisent qu'aucun symptôme neurologique grave tels que des crises, des convulsions, des troubles de la concentration ou de l'attention n'a été rapporté. 

À titre de comparaison, les données sur les adultes montrent que 1 adulte sur 7 à des symptômes du Covid-19 pendant au moins 4 semaines, et 1 sur 20 a des symptômes pendant au moins 8 semaines, pour une durée moyenne de 11 jours de symptômes. Les résultats vont dans le sens de la recommandation du Comité mixte sur la vaccination et la vaccination (JCVI) de ne vacciner les 12-17 ans que s'ils sont à risque ou vivent avec une personne à risque, a ajouté le Dr Michael Absoud. 

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : les confinements augmenteraient les risques de myopie chez les enfants

Les chiffres les plus récents de l'Office for National Statistics (ONS), couvrant la période du mois de mai révèlent que 10% des enfants de 2 à 11 ans et 16% des 12 à 16 ans qui ont été testés positifs ou soupçonnés d'avoir contracté le Covid-19 ont déclaré avoir ressenti des symptômes pendant au moins 12 semaines.

Un écart entre les chiffres de l'ONS et le données de l'application Zoé qui pourrait s'expliquer notamment par les différences dans la façon dont la fin de la maladie de Covid a été définie, selon Michael Absoud. De plus, les données de l'ONS sont collectées mensuellement et se basent sur les souvenirs des individus tandis que l'étude collecte les données en temps réel.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles