Le pharmacien anti-vaccins Serge Rader décède d'un arrêt cardiaque après une hospitalisation liée au Covid-19

·1 min de lecture
Farouchement opposé au vaccin, le pharmacien est décédé d'un arrêt cardiaque après avoir contracté le Covid (Photo by SEBASTIEN BOZON/AFP via Getty Images)

Auteur de plusieurs ouvrages dénonçant les compromissions de l'industrie pharmaceutique, Serge Rader avait appelé au boycott de la vaccination contre le Covid-19.

S'il ne peut être considéré médicalement comme un mort du Covid, ses proches reconnaissent que l'infection l'a "affaibli". Pharmacien à la retraite et figure majeure de la mouvance anti-vaccins, Serge Rader est décédé le 22 mai dernier à 68 ans d'un arrêt cardiaque, trois jours après être sorti de l'hôpital où il avait été admis pour une forme grave de Covid-19.

Le Parisien rapporte que c'est au cours d'un voyage aux Caraïbes à la mi-avril, "pour effectuer un court remplacement dans une officine", que le sexagénaire a "développé les symptômes" de la maladie. Hospitalisé en urgence en Guadeloupe, il a alors été placé en réanimation.

"Il est sorti guéri"

"Il a fait une semaine de coma, puis il est resté un peu plus longtemps car il avait attrapé une infection nosocomiale, expliquent les proches du défunt, cités par le quotidien francilien. Il est sorti guéri. Mais trois jours après, il a fait un arrêt cardiaque, affaibli par cette infection."

Proche du parti Debout La France de Nicolas Dupont-Aignan et apparu notamment dans le documentaire controversé Hold-Up, Serge Rader avait ces dernières années signé ou co-signé plusieurs ouvrages dénonçant les travers de l'industrie pharmaceutique et les conséquences néfastes des campagnes de vaccination massive. Ces derniers mois, il avait appelé au boycott des vaccins anti-Covid massivement lancés sur le marché.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles