Publicité

Covid-19 : un nouveau symptôme significatif du variant JN.1

L'Agence de santé britannique met en garde sur un nouveau symptôme lié au sous-lignage JN.1 du Covid-19.

Les personnes vulnérables sont particulièrement à risque de développer une forme grave de la maladie. (Getty Images)

Le Covid-19 est toujours présent sur l'ensemble du territoire et certains variants continuent leur progression. "L’ensemble des indicateurs continuait de diminuer avec une circulation néanmoins toujours active du SARS-CoV-2", rapporte Santé publique France. Et de compléter : "Les indicateurs syndromiques continuaient de baisser en ville et à l'hôpital dans toutes les classes d’âge, tout comme les taux de positivité. Les indicateurs virologiques issus des tests réalisés en laboratoires de biologie médicale étaient également en diminution dans toutes les classes d'âge. Dans les eaux usées, la détection du SARS-CoV-2 poursuivait sa diminution cette semaine".

En France hexagonale, le sous-lignage JN.1 (aussi appelé "Juno") représente maintenant le variant majoritaire avec 67 à 70 % des séquences interprétables. Les cas répertoriés ne seraient pas plus graves que les autres mais un symptôme particulier serait spécifique de ce variant, rapporte Midi Libre.

Attention aux formes graves

Selon l'Agence de santé britannique, la NHS, "Juno" provoquerait des diarrhées chez les patients atteints par le virus. Parmi les autres symptômes de l'infection au Covid-19, Ameli Santé liste d'autres signes de la présence du virus : une fièvre, des signes respiratoires, la toux, un essoufflement, des maux de tête, une fatigue, une perte de l'odorat, une perte du goût, etc.

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : ce symptôme très inquiétant n'avait encore jamais été rapporté

Les personnes vulnérables sont particulièrement à risque de développer une forme grave de la maladie. Parmi eux : les personnes âgées de plus de 65 ans, celles présentant des antécédents cardiovasculaires, un diabète, une pathologie chronique respiratoire, une insuffisance rénale chronique, etc.

Qui peut se faire vacciner contre le Covid-19 ? Comme le rappelle la Haute Autorité de Santé, tout le monde peut être vacciné dès l’âge de 5 ans, y compris les femmes enceintes dès le 1er trimestre de grossesse. "Les enfants âgés de 6 mois à 4 ans à risque de forme grave ou vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée peuvent également être vaccinés contre le Covid-19", recommande le ministère de la Santé.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "La grippe est tout aussi toxique que le Covid, voire plus. Elle tue, comme le Covid"