Covid-19 : Jean Castex testé positif, après avoir été déclaré cas contact

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le chef du gouvernement, qui a reçu deux doses de vaccin, avait déjà été cas contact à trois reprises mais n'avait jamais été testé positif jusque-là.

Le Premier ministre Jean Castex, déclaré cas contact au Covid-19, a été testé positif dans la foulée, a appris BFMTV auprès de Matignon en milieu de soirée. D'après les informations de notre éditorialiste Bruno Jeudy, Jean Castex "va bien" et ne présente pas de symptômes.

À son retour de Belgique ce lundi soir, où il a rencontré son homologue Alexander De Croo, le Premier ministre avait appris que l'une de ses filles, âgée de 11 ans, venait d’être testée positive au Covid-19. Le chef du gouvernement a donc immédiatement pratiqué un test PCR.

Par précaution, en attente du résultat, il s'était astreint à l'isolement. La réunion avec les élus de Guadeloupe, pour évoquer la crise sociale sur l'île, s'est donc tenue par visioconférence ce lundi soir.

Agenda aménagé

"Son agenda sera aménagé ces prochains jours afin qu'il poursuive ses activités tout en étant à l’isolement, et ce pour une période de 10 jours", a indiqué Matignon à BFMTV. 

Le Premier ministre avait déjà été cas contact au Covid-19 à trois reprises : en septembre 2020 lors du Tour de France, après avoir partagé la voiture du directeur de la compétition, Christian Prudhomme ; une seconde fois à la suite d'un dîner avec Emmanuel Macron en décembre ; puis en juin, après que son épouse avait contracté la maladie.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Covid : Castex à nouveau cas contact, la réunion sur la Guadeloupe en visioconférence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles