Covid-19 : comment fonctionne la vaccination obligatoire dans les pays qui l'imposent ?

·4 min de lecture
L'arrivée de la 5e vague et l'apparition du variant Omicron poussent certains pays européens à rendre la vaccination obligatoire pour les adultes. (Vladimir Gerdo/TASS)

À ce jour, seuls des pays autoritaires ou des territoires imposent la vaccination contre le Covid-19 à tous les adultes, mais la reprise épidémique et l'apparition du variant Omicron pourraient changer la donne comme en Autriche ou en Allemagne.

Ils sont très peu nombreux dans le monde, mais la liste des pays imposant la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pourrait bientôt s'allonger. Si les États qui l'ont instaurée sont des pays autoritaires ou des territoires, la question de l'obligation vaccinale gagne du terrain dans le monde, notamment en Europe. La raison ? La 5e vague qui sévit actuellement alors que le nouveau variant Omicron, réputé très transmissible, gagne du terrain sur le Vieux continent. 

Si la vaccination est déjà obligatoire pour certaines professions, notamment en France, en Italie, au Royaume Uni, en Australie, aux États-Unis ou au Canada, on parle bien cette fois-ci de vaccination obligatoire pour tous les adultes. 

Le Tadjikistan, le Turkménistan ou encore l'Indonésie l'ont par exemple imposée, tout comme le Vatican pour ses 800 habitants et les employés qui y travaillent. Début 2022, c'est l'Autriche qui va rendre la vaccination obligatoire pour tous les adultes et probablement l'Allemagne, la mesure étant au programme du futur gouvernement d'Olaf Scholz. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a par ailleurs estimé mercredi que l'UE devrait avoir dès maintenant une "discussion" sur cette mesure jugée excessive par beaucoup. En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa envisage également de la rendre obligatoire.

VIDÉO - L'UE prête à ouvrir la "discussion" sur la vaccination obligatoire

7 200 euros d'amende pour les Autrichiens non vaccinés ? 

Pour accélérer sa campagne de vaccination, l'Autriche a décidé de rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 bien que cette décision ne fasse pas l'unanimité pour des raisons éthiques. Le pays aux 66% de vaccinés pourrait infliger des amendes de 7200 euros aux citoyens non-vaccinés contre la maladie. Le projet de loi qui devrait être présenté le 6 décembre prévoit que toute personne refusant la vaccination sera convoquée par les autorités administratives locales et si la convocation est ignorée à deux reprises, la personne sera condamnée à une amende de 3600 euros. Si cet ordre continue à être ignoré, la personne s'expose à une amende pouvant atteindre 7200 euros.

Face à l'inquiétante situation sanitaire dans le pays, l'Allemagne pourrait très prochainement faire de même. "Une décision rapide sur une vaccination obligatoire générale" est en préparation, a confirmé le porte-parole du gouvernement mardi. Une obligation soutenue par le futur chancelier Olaf Scholz, alors qu'un débat devrait être organisé sur le sujet au Bundestag dans les jours à venir. Si le futur ministre de la Justice du pays n'a pas donné de détails concernant les sanctions, certains proposeraient un mécanisme de sanctions financières exponentielles, rapporte Europe 1. Cela donnerait un centime d'amende le premier jour, deux le deuxième, quatre le troisième pour arriver à 1,17 euro d'amende en une semaine, 100 euros en deux semaines et 10 000 euros après trois semaines...

VIDÉO - Allemagne : la vaccination obligatoire en débat face à la reprise de l'épidémie

Au Turkménistan, l'un des rares pays à n'avoir déclaré aucun cas de Covid-19, l'obligation vaccinale semble faire effet puisque 73 % de la population avait déjà reçu au moins une dose au mois d'août, selon l'OMS. Malgré l'obligation, le Tadjikistan n'avait que 30 % de primo-vaccinés au 21 novembre. Quant à l'Indonésie, le pays a injecté une dose à un peu plus de la moitié de ses habitants et l'obligation peine à accélérer la campagne vaccinale en raison du manque de vaccins. 

Un territoire français la rend obligatoire

La Grèce semble suivre le pas en rendant la vaccination obligatoire pour les personnes âgées de plus de 60 ans. "Les Grecs âgés de plus de 60 ans doivent prendre rendez-vous pour un premier vaccin d’ici au 16 janvier", a déclaré le Premier ministre. Si la mesure doit être soumise à un vote parlementaire, les législateurs devraient certainement l'approuver. Les personnes ne respectant pas cette obligation écoperont d'une amende mensuelle de 100 euros. 

À LIRE AUSSI >>> Vaccin contre le Covid-19 : les effets secondaires de la 3e dose sont-ils plus sévères ?

La France va-t-elle suivre ? Jusqu'ici, l'exécutif a toujours écarté l'idée de rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire. En Nouvelle-Calédonie, territoire du Pacifique sud disposant d'une large autonomie, la vaccination sera rendu obligatoire pour toutes les personnes majeures et les voyageurs à compter de fin décembre, mais le texte ne prévoit pas de sanctions à l'exception de certains secteurs professionnels.

VIDÉO - Covid-19 en France : le gouvernement écarte toute obligation vaccinale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles